Sainte Mélarie

ermite (VIe siècle)

Elle naquit au Pays de Galles. Elle entra fort jeune dans un monastère, mais sa beauté était si remarquable qu'elle fut en effet remarquée par un prince de la région. Cela lui fut si funeste qu'elle se déshonora avec lui. Mais, prise de remords, elle voulut faire pénitence se retira dans la Bretagne armoricaine près de Landernau selon la tradition. Elle y demeura jusqu'à sa mort et l'on édifia une chapelle au lieu de son ermitage, dédiée aussi à son fils saint Divy. 29220 Saint Divy.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager