Sainte Aquiline

(✝ 1764)

Martyre originaire de Thessalonique, elle naquit dans une famille dont le père chrétien s'était converti à l'Islam et la mère était restée chrétienne. Lorsqu'elle eut dix-huit ans, son père lui demanda de se convertir à l'Islam. Elle refusa. Pris de peur pour lui-même, il la livra aux autorités turques en leur disant d'en faire ce qu'elles voulaient. Aucune menace n'ébranla sainte Aquiline, qui fut soumise trois fois à la bastonnade. Quand elle fut réduite à la dernière extrémité, elle fut reconduite à sa mère qui s'inquiéta de savoir si elle n'avait pas abandonné le Christ. "J'ai gardé la confession de notre foi." Et c'est dans ses bras qu'elle rendit son âme à Dieu.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager