Saint Galaction

martyr (✝ 1612)

Fils d'un boïard pieux et cultivé, il dut être soustrait au tsar Ivan IV le Terrible qui le recherchait. Il s'installa ensuite à Vologda où il apprit le métier de cordonnier, se maria et mena une vie heureuse. Lorsque son frère Dimitri devint l'un des familiers du tsar, Galaction refusa de le rejoindre et continua à vivre de l'ouvrage de ses mains. A la mort de son épouse, il prit l'habit monastique et mena une vie ascétique. En 1612, lors de l'invasion polono-lituanienne, il fut frappé à coups de glaive, eut la tête fracassée par une poutre et mourut deux jours plus tard humblement et discrètement.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager