Sainte Sigrade

mére de saint Léger d'Autun et de saint Gérin (✝ 680)

Elle était la mère de saint Léger d'Autun et de saint Gérin. Reléguée dans un monastère de Soissons par ordre du maire du palais Ebroïn, elle avait vu tous ses biens confisqués. Nous avons une lettre de saint Léger à sa mère pour la soutenir dans ses épreuves. Elle les supporta en effet avec dignité et grande piété.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager