Sainte Glosselinde

abbesse à Metz (✝ 609)

ou Glossinde.
Fondatrice et première abbesse du premier monastère de Metz qu'elle gouverna avec une sagesse reconnue de tous, une humilité profonde et un total désintéressement.
Sainte Glossinde et Sainte Valdrade, vierges, et toutes les Saintes Moniales du Diocèse:
Au cours de l'histoire du diocèse, les monastères de femmes ne furent pas moins célèbres que les monastères d'hommes. Beaucoup de moniales y ont mené une vie évangélique. Les plus connues sont sainte Glossinde et sainte Valdrade. La première fonda à Metz un monastère, dans sa maison paternelle. Elle réunit une centaine de moniales qu'elle gouverna pendant six ans; elle mourut âgée de trente ans, le 25 juillet 609. Ses reliques reposent aujourd'hui dans l'église Sainte-Glossinde, chapelle de l'évêché. Sainte Valdrade (ou Valdrée) se consacra à Dieu dans l'abbaye Saint-Pierre-aux- Nonnains, fondée et dotée par le duc Eleuthère, son parent. Elle en fut la première abbesse et mourut vers 563. Une relique importante se trouve à la cathédrale de Metz. (Source: Diocèse de Metz où la mémoire facultative est au 27 juillet)
À Metz, au VIe siècle, sainte Glossinde, abbesse.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager