Saintes Juste et Rufine

martyres à Séville en Espagne (3ème s.)

Justa y Rufina.
Vierges à Séville en Espagne. Elles confessèrent le Christ en refusant d'offrir pour le culte d'Adonis les poteries dont le prix était leur seul gagne-pain. Après de cruels tourments, sainte Juste mourut en prison et Rufine fut décapitée.
Des internautes nous signalent:
"Juste et Rufine sont les 2 patronnes de Prats de Mollo (Pyrénées Orientales) ... Église paroissiale : Stes Juste et Rufine."
"Une fois Juste morte, Diogeniano crut que Rufine abandonnerait plus facilement sa foi, mais ce ne fut pas le cas. Il décida donc de la jeter dans les arènes pour la faire dévorer par un lion. Selon la légende, le lion s'approcha de Rufine et lui lécha les vêtements. Le préfet la fit alors égorger et fit bruler son corps. Comme pour Juste avant elle, l'évêque Sabino récupéra ses restes et les enterra prés de ceux de sa soeur."
À Séville en Espagne, vers 287, la passion des saintes Juste et Rufine, vierges et martyres. Elles furent arrêtées par le préfet Diogénien, étendues d'abord sur le chevalet et déchirées avec des ongles de fer, puis tourmentées par la prison, la faim et diverses tortures. Enfin, Juste expira en prison, et Rufine, persévérant à confesser le Christ, eut le cou brisé.

Martyrologe romain

Prénoms

Juste

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Juste
Martyr romain (date ?)
Juste de Rochester
Archevêque de Cantorbéry (✝ 632)
Juste de Trieste
martyr à Trieste en Istrie (✝ v. 303)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager