Saint Heimrad

Prêtre et ermite, figure populaire du Moyen Âge (✝ 1019)

Originaire de la Souabe, il est l'une des figures les plus populaires au Moyen Âge. Fils de serfs, il devint prêtre, ce qui était rare à l'époque. Il partit en pèlerinage en Terre Sainte et en revint avec une vocation de "fol en Christ", ce qui était également rare en Occident. Pendant quarante ans, il parcourt l'Allemagne en pèlerin, recherchant tout ce qui permettait d'être traité comme Jésus l'avait été ici-bas. En Rhénanie, un abbé d'un monastère le fit flageller pour lui avoir dit que l'on était guère fervent dans son couvent. En Westphalie, un curé lança ses chiens contre lui pour l'obliger à quitter sa paroisse. L'impératrice Cunégonde le fit fouetter parce qu'il avait osé dire qu'il était le frère de l'empereur. Quand le châtiment fut terminé, il lui dit: "Nous avons le même père qui est aux cieux." Sainte Cunégonde le regretta et lui demanda pardon. Il fut trouvé mort, un jour, dans une cabane abandonnée, son pèlerinage avait atteint son but: le ciel.
À Hasunger en Hesse, l'an 1019, saint Heimrad, prêtre et ermite. Congédié du cloître et en butte au mépris et aux quolibets de beaucoup, il se fit vagabond pour le Christ.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager