Saint Hilaire

Pape (46 ème) de 461 à 468 (✝ 468)

Pape et confesseur.
Il naquit en Sardaigne et nous le trouvons d'abord légat de Pape de Rome, défendant la vraie foi lors du "brigandage d'Ephèse" en 449 où fut rétablie la doctrine d'Eutychès qui niait les deux natures du Christ en l'unité d'une seule personne". Le patriarche saint Flavien est déposé; Hilaire qui a protesté comme légat du Pape, est expulsé par les gardes et doit fuir pour ne pas être arrêté. 
Successeur de saint Léon le Grand, il confirma en Occident les conciles de Nicée, Ephèse et Chalcédoine. En Occident son activité est connue dans trois domaines : la lutte contre les hérésies, l'affirmation de l'autorité disciplinaire de Rome et les constructions dans la Ville.
Il construisit plusieurs églises et chapelles dans Rome, soutient l'évêque d'Arles en Gaule et rappelle l'Église d'Espagne à une meilleure fidélité à l'Eglise de Rome. 
On ne connaît rien de ses relations avec l'Orient chrétien.
À Rome sur la voie Tiburtine, près de saint Laurent, en 468, la mise au tombeau du pape saint Hilaire, qui succéda à saint Léon le Grand, et écrivit des lettres confirmant la foi catholique des Conciles de Nicée, Éphèse et Chalcédoine, et mettant en lumière le primat du siège de Rome.
(éloge omis le 28 février les années bissextiles)

Martyrologe romain

Prénoms

Hilaire

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Chély (Hilaire de Mende)
évêque (✝ 540)
Florentin et Hilaire
Martyrs en Bourgogne (3ème s.)
Hilaire
évêque de Carcassonne (6ème s.)
Hilaire
Evêque et saint Tatien diacre (✝ 285)
Hilaire
évêque de Toulouse (4ème s.)
Hilaire d'Arles
Evêque d'Arles (✝ 449)
Hilaire de Poitiers
Evêque de Poitiers, Docteur de l'Église (✝ 367)
Hilaire Januszewski
Carme polonais martyr (✝ 1945)
Secondin, Antonin, Hilaire, Sauveur, Xavier...
23 martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager