Sainte Honorine

Vénérée dans les évêchés de Bayeux et de Rouen (IVe siècle)

statue située dans la chapelle Sainte-Honorine, Conflans-Sainte-Honorine On ne connaît d'elle que les reliques qui furent rapportées de Haute-Normandie jusqu'en Ile-de-France à Conflans-Saint-Honorine. Son culte en Normandie est très ancien et la tradition en fait une martyre gauloise.
Des internautes nous signalent
- la tradition rapporte qu'elle fut martyrisée en l'an 303 lors de la dernière persécution romaine. Sainte Honorine est également patronne des prisonniers.
- Honorine était originaire de la tribu gauloise des Calètes (actuellement pays de Caux). Vers 303, elle fut martyrisée par les Romains à Lillebonne et son corps jeté dans la Seine proche.
Son corps fut recueilli à Graville (actuel quartier du Havre) et y fut enterré.
Pour échapper aux invasions normandes, son corps est amené à Conflans (confluent de la Seine et de l'Oise).
Le 27 février est la date actuellement retenue pour les cérémonies et processions et ce, depuis l'an 1080.
- paroisse de Conflans-Sainte-Honorine où Vêpres et vénération des reliques sont organisés tous les ans pour sa fête.

- diaporama 'Histoire de sainte Honorine à Conflans'
Sur le territoire de Rouen, au IVe siècle, sainte Honorine, vierge et martyre.

Martyrologe romain

"Sainte Honorine, l'espérance des captifs et des matelots, obtenez-nous la délivrance de nos périls et de nos maux" (cantique composé vers 1875)

Prénoms fêtés

Honorine

Patron(ne):

Bateliers

Dictons

Gelée de Sainte-Honorine rend toute la vallée chagrine.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager