Sainte Pherboutha

martyre (VIe siècle)

sa sœur sainte Mekadostha et leur servante, vierges et martyres.
Accusées par la reine des Perses d'avoir voulu lui faire boire un breuvage magique, elles furent arrêtées et mises en prison.
Les mages, consultés pour délivrer la reine du sortilège des sorcières chrétiennes, décidèrent que la reine et sa suite devaient passer entre les corps coupés des jeunes femmes. Attachées par les pieds écartés et suspendues nues entre des piquets, elles furent sciées en long afin de laisser passer la reine au milieu de ce couloir ensanglanté.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager