Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Saint Gilduin

diacre (✝ 1077)

Ordonné diacre, ce fils d'un seigneur de Dol de Bretagne, devint chanoine, puis les chanoines l'élisent comme évêque en raison de sa bonne conduite. Mais, lui, se trouvant trop jeune, va trouver le pape Grégoire VII à Rome pour qu'il accepte de nommer un autre évêque. Sur le chemin du retour, Gilduin, atteint d'une forte fièvre, s'arrête chez les bénédictins, près de Chartres. Et c'est là qu'il meurt en 1077.
- Un diacre du diocèse de Chartres nous précise:
'Gilduin était diacre, et de ce fait il est devenu le saint patron des diacres du diocèse de Chartres. Chaque année, le samedi le plus proche de la Saint Gilduin, les diacres se retrouvent pour un temps de célébration de fête et de réflexion autour de l'évêque.'
- Un internaute nous écrit:
'Il a été déclaré "Patron et Protecteur des Pélerins de N.D. de Chartres" le 24 octobre 1948 par l'évêque de Chartres.'
- L'archiviste diocésain confirme:
'A l'occasion de la translation solennelle des reliques de saint Gilduin, Son Excellence Monseigneur Raoul Harsouët, évêque de Chartres, l'a déclaré "Patron et protecteur des pèlerins de Notre-Dame de Chartres." Il a alors attaché 100 jours d'indulgences à l'invocation suivante :
"Saint Gilduin, patron et protecteur des pèlerins de Notre-Dame de Chartres, priez pour nous."
Le dimanche 24 octobre 1948, à Chartres, sous la présidence de Son Éminence le Cardinal Roques, archevêque de Rennes, grand'messe pontificale à la cathédrale suivie d'une procession solennelle de la cathédrale à l'église Saint-Pierre et de la bénédiction de la statue dans une chapelle restaurée, avec un nouvel autel où reposera la châsse des reliques. 
Le samedi 6 août 1949, approbation de l'office propre et d'une messe propre en l'honneur de saint Gilduin par la Sacrée Congrégation des Rites. Inscription officielle de saint Gilduin au martyrologe romain. Sa fête est accordée sous le rite double de deuxième classe à l'église Saint-Pierre et double ordinaire dans tout le diocèse de Chartres. 
Pentecôte 1950, la statue de saint Gilduin est portée comme emblème du doyenné de saint-Pierre de Chartres au pèlerinage officiel des paroisses de France à Rome.
En 1950, à l'occasion des fêtes du "bleun brug", les Bretons émigrés de Paris se rassemblent autour de saint Gilduin et se mettent sous sa protection. Ils transportent solennellement jusqu'à Saint-Pol de Léon avec sa statue quelques reliques qu'ils sont venus chercher à Chartres, voulant désormais avoir pour mission de protéger et de rassembler tous les Bretons dispersés hors de la province bretonne. 
Au cours des siècles passés, il y a eu de grands pèlerinages à Saint-Pierre de Chartres et des périodes d'oubli.
Les guerres, les croisades et divers événements détournèrent les esprits vers d'autres préoccupations. 
En 1134, l'incendie qui détruisit l'église abbatiale où reposait Gilduin semble avoir mis fin à cette ferveur. 
C'est en 1150, lors des travaux de reconstruction par l'abbé Foulcher, que l'on découvre la tombe de saint Gilduin. La bonne nouvelle se répand et de vrais pèlerinages s'organisent à nouveau. 
On attribue à saint Gilduin de nombreux miracles.'
- D'autres détails concernant saint Gilduin: 
La translation des reliques est une des grandes manifestations liturgiques de l'Église et ce genre de fête est excessivement rare. Il peut se passer plusieurs siècles sans qu'une telle fête ait lieu dans un diocèse.
A ma connaissance, pour le diocèse de Chartres, depuis le IIIe siècle que l'ont croit que cette église diocésaine existe, cette fête ne s'est jamais produite ou du moins, pas avec une telle solennité. 
Il y eut un projet de "Fondation du groupe des Compagnons de saint Gilduin".
À Chartres, en 1077, le trépas de saint Gilduin, diacre de Dol de Bretagne. Encore jeune homme, il fut élu évêque de Dol, mais il se rendit auprès du pape saint Grégoire VII pour repousser un tel honneur dont il se croyait indigne. En revenant de Rome, il fut saisi par la fièvre aux confins du pays chartrain et termina là son pèlerinage terrestre.

Martyrologe romain

Permets, Dieu tout-puissant, que l'exemple des saints nous incite à mener une vie meilleure ; et tandis que nous célébrons la mémoire de St Gilduin, fais-nous la grâce de savoir lui ressembler. Par Jésus-Christ, ton Fils, Notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec Toi et le Saint-Esprit pour les siècles des siècles. Amen !
Autres Prières
(pour demander une grâce)
Ô Bienheureux Gilduin, Vous qui jouissez d'un grand crédit auprès du Seigneur et de sa Mère, la Très Sainte Vierge Marie, puisque vous avez voulu prier en son sanctuaire vénéré de Chartres en revenant de votre pèlerinage de Rome et qu'Elle vous a appelé à la gloire du Ciel en son illustre cité mariale, obtenez-nous de Dieu, par l'intercession de Notre Dame et par votre entremise, ainsi que vous l'avez si bien réalisé à Chartres autrefois, les faveurs que nous sollicitons du Seigneur, particulièrement . . . . . . . . . . . .
Nous avons confiance en votre intercession. Nous comptons sur votre bonté et nous vous en remercions. Amen !
(pour l'Église et les jeunes)
Ô Bienheureux Gilduin, Vous qui, dans un siècle de relâchement pour l'Église, et notamment l'Église de Dol dont vous étiez chanoine, avez donné l'exemple des plus hautes vertus de foi, de détachement, de régularité, de mépris des hommes, de pureté, de piété, d'attachement à la Sainte Liturgie et d'amour des études. Attirez par votre exemple des jeunes de nos Campagnes et de nos Cités au Service de Dieu, de l'Église, des Âmes, et aidez-les à persévérer. Secourez l'Église de notre temps pour qu'elle réalise toujours sa mission de salut. Bénissez Notre Saint Père le Pape, les Évêques et les prêtres, et tout le peuple de Dieu. Amen !

Oraison (tirée du bréviaire) Office du commun des confesseurs.

Patron(ne):

Diacres du diocèse de Chartres
Pèlerins de Notre-Dame de Chartres

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager