Saint Pansophios d'Alexandrie

Martyr (✝ 250)

Il vivait au temps de la persécution de Dèce (250). Son père Nil était riche et avait rang de proconsul. Il le fit instruire dans toutes les sciences sacrées et profanes. Le jeune homme brillait par ses vertus évangéliques. A la mort de ses parents, il distribua ses biens aux pauvres et se retira dans le désert. Après 27 ans de vie érémitique, il fut dénoncé au gouverneur d'Alexandrie, Augustianos. Devant ses juges, il se déclara chrétien et commença à lui démontrer l'inanité du culte des idoles. Perdant patience, le juge le fit battre, mais après le supplice, Pansophios défia le juge dans une joute théologique où il exposa brillament la foi. Jeté en prison, il continua à enseigner les païens qui étaient venus à la foi grâce à lui. Ayant été acquitté, il retourna dans sa caverne avec ses disciples, mais voyant le progrès de sa prédication, le gouverneur d'Alexandrie envoya des soldats pour massacrer les saints ermites. C'est ainsi que Pansophios et ses compagnons reçurent la palme du martyre. (sources: Synaxaire orthodoxe)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite