Saint Véran

Evêque de Vence (5ème s.)

ou Vérand.
Il y eut un saint Véran, peut-être deux, peut-être plus. On pensait au début du Moyen Age qu'il était le fils d'un saint évêque de Lyon devenant à son tour évêque de Vence. Mais d'autres pensent qu'il est confondu avec saint Véran de Cavaillon dont le diocèse d'Autun fait mémoire aujourd'hui et que le martyrologe romain ancien mentionnait le 19 octobre. Plusieurs localités rappellent l'existence de l'un ou de l'autre : Saint-Véran-05350, Saint-Vérand-69620, Saint-Vérand-71570, Saint-Vérand-38160.
Moine de Saint Honorat de Lérins puis évêque de l'ancien siège de Vence, actuellement au diocèse de Nice, il était le fils de saint Eucher, évêque de Lyon. Il se consacra à l'évangélisation de l'arrière pays provençal qui en garde la mémoire : 05350 Saint Véran.
Fils de saint Eucher, évêque de Lyon, il fut élevé au monastère de Lérins. Devenu évêque, il écrivit au pape saint Léon le Grand pour le remercier de sa lettre à Flavien sur le mystère du Verbe incarné.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Véran

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Véran
Evêque de Cavaillon (6ème s.)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager