Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Saint Silvain

Disciple de saint Paul (1er s.)

ou Silas.
Première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens (1Th 1, 1-20) "Nous, Paul, Silvain et Timothée, nous nous adressons à vous, l'Église de Thessalonique qui est en Dieu le Père et en Jésus Christ le Seigneur. Que la grâce et la paix soient avec vous."
"Un autre compagnon de Paul fut Silas, forme grecque d'un nom juif (peut-être sheal, 'demander, invoquer', qui est la même racine que celle du nom "Saul"), dont existe également la forme latine Silvain. Le nom Silas n'est attesté que dans le Livre des Actes des Apôtres, tandis que le nom Silvain n'apparaît que dans les Épîtres de Paul. Il s'agissait d'un juif de Jérusalem, l'un des premiers à devenir chrétien, et dans cette Église, il jouissait d'une grande estime (cf. Ac 15, 22), étant considéré comme un prophète (cf. Ac 15, 32). Il fut chargé de rapporter 'aux frères d'Antioche, de Syrie et de Cilicie' (Ac 15, 23) les décisions prises au Concile de Jérusalem et de les expliquer. De toute évidence, on le considérait capable d'opérer une sorte de médiation entre Jérusalem et Antioche, entre juifs-chrétiens et chrétiens d'origine païenne, et ainsi, de servir l'unité de l'Église dans la diversité des rites et des origines. Lorsque Paul se sépara de Barnabé, il prit précisément Silas comme compagnon de voyage (cf. Ac 15, 40). Avec Paul, il gagna la Macédoine (en particulier les villes de Philippe, Thessalonique et Berea), où il s'arrêta, tandis que Paul poursuivit vers Athènes, puis Corinthe. Silas le rejoignit à Corinthe, où il contribua à la prédication de l'Évangile; en effet, dans la seconde Épître adressée par Paul à cette Église, on parle du 'Christ Jésus, que nous avons prêché parmi vous, Silvain, Timothée et moi' (2 Co 1, 19). C'est la raison pour laquelle il apparaît comme le coexpéditeur, avec Paul et Timothée, des deux Lettres aux Thessaloniciens. Cela aussi me semble important. Paul n'agit pas 'en solo', en pur individu, mais avec ces collaborateurs dans le 'nous' de l'Église. Ce 'moi' de Paul n'est pas un 'moi' isolé, mais un 'moi' dans le 'nous' de l'Église, dans le 'nous' de la foi apostolique. Et Silvain, à la fin, est mentionné également dans la Première Épître de Pierre, dans laquelle on lit:  'Je vous écris ces quelques mots par Silvain, que je tiens pour un frère fidèle' (5, 12). Ainsi, nous voyons également la communion des Apôtres. Silvain sert à Paul, il sert à Pierre, car l'Église est une et l'annonce missionnaire est unique." (Benoît XVI - audience générale du 31 janvier 2007)
Commémoraison de saint Silas. Destiné par les Apôtres à aller, avec les saints Paul et Barnabé, vers les Églises des nations païennes, il accomplit la mission de prédicateur avec tout le zèle d'un homme rempli de la grâce de Dieu.

Martyrologe romain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Silvain
(✝ 450)
Silvain
évêque d'Émèse en Syrie et martyr (✝ v. 211)
Silvain
ermite du Ve siècle (5ème s.)
Silvain
évêque de Terracine (5ème s.)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager