Bienheureuse Armida Barelli

du Tiers-Ordre Séculier de Saint François (✝ 1952)

- le 20 février 2021, décret reconnaissant le miracle, attribué à l'intercession de la vénérable Armida Barelli, du Tiers-Ordre Séculier de Saint François, co-fondatrice de l'Institut Séculier des Missionnaires de la Royauté de Notre Seigneur Jésus Christ. (décret en italien)
- La fondatrice de la Jeunesse Féminine d'Action Catholique béatifiée, Vatican News, 22 février 2021

- décret de vertus héroïques 1er juin 2007
Armida Barelli est née à Milan (Italie) le 1er décembre 1882.
Dédiée à des activités caritatives, elle se consacre en 1909 au Seigneur par un vœu privé de chasteté.
En 1910, après avoir rencontré le P. Agostino Gemelli, O.F.M., elle entre dans le Tiers Ordre franciscain. En 1917, elle reçoit du bienheureux Andrea Ferrari, archevêque de Milan, le mandat de s'occuper des jeunes femmes du mouvement naissant des femmes catholiques de Milan. En 1918, Benoît XV la nomma vice-présidente de l'Union des femmes catholiques italiennes, avec une mission spéciale pour la jeunesse des femmes de l'action catholique.
Le 19 novembre 1919, elle se consacre avec d'autres compagnes à l'Istituto Secolare delle Missionarie della Regalità di Nostro Signore Gesù Cristo (Institut séculier des Missionnaires de la Royauté de Notre-Seigneur Jésus-Christ), participant à diverses initiatives apostoliques.
En 1921, elle collabore avec le P. Gemelli à la fondation de l'Università Cattolica del Sacro Cuore (Université catholique du Sacré-Cœur).
En 1946, elle fut nommée vice-présidente de l'Action catholique italienne par Pie XII.
Elle meurt le 15 août 1952 à Marzio (Varese)
'Armida Barelli nait dans la période du positivisme et de l'anticléricalisme le plus hostile à l’Église, et meurt quand la Conciliation et la culture catholique renouvelée essaient de reconstruire l’Italie, sur les ruines de la seconde guerre mondiale; elle nait à l’époque des lampes à pétrole, des trains à charbon, des carrosses, et meurt au début de l’ère atomique; elle nait quand les jeunes filles comme il faut ne sortaient pas seules, ni la tête découverte, n’étudiaient pas dans les écoles masculines, ne participaient pas à la vie publique, et meurt quand les femmes, même très jeunes, jouissaient de la pleine liberté de mouvement, quand les droits et les devoirs entre les deux sexes étaient presque égalisés.
Armida Barelli participe à cette période de transformation en créant la Jeunesse féminine d’Action catholique; elle collabore à une grande œuvre de renouvèlement de la culture italienne marqué par l’l'Université catholique du Sacré-Cœur, elle fonde avec le père Agostino Gemelli l’Institut séculier des Missionnaires de la Royauté du Christ, réalisant l’idéal d’une pleine consécration à Dieu dans le monde.'
- Institut séculier des Missionnaires de la Royauté du Christ
En italien:
Azione Cattolica Italiana
- La beatificazione di Armida Barelli
- L’Istituto secolare delle Missionarie della Regalità di Cristo e Armida Barelli

Dates de Fête

15 août

Prénoms

Armida

 

Données Protégées - Reproduction Interdite