Sainte Oranne d'Eschweiler

religieuse vénérée en Lorraine (VIIe siècle)

Oranne d'Eschweiler, Oranna (Oranda, en français Orande)
Le Warndt mystérieux: légendes et traditions dans le Bassin houiller, Alphonse Muller, Jeanne Muller - Metz - Ed. Serpenoise, 2001

Sainte Oranne d'Eschweiler (en allemand et en parler thiois Oranna) est une sainte catholique, qui aurait vécu au VIe siècle. Fêtée le 15 septembre, elle est particulièrement invoquée pour soulager les maux d'oreilles et les vertiges. Oranne est la patronne de la Moselle germanophone. Oranne évangélise le bassin de la Moselle et de la Sarre avec sa compagne Cyrilla, s'établissant toutes deux dans la région de Berus. Elles sont inhumées dans l'église du village d'Eschweiler, abandonné par ses habitants après sa destruction durant les guerres du XIVe siècle; la chapelle Sainte-Oranne ou Orannakapelle en est le seul vestige actuel, chapelle où, comme tous les ans, Sainte Oranne est fêtée du 14 au 17 septembre.
Sainte Oranne ou Uranie fut la patronne du bailliage d'Allemagne, de la Lorraine germanophone mais ce fait est depuis longtemps oublié par les populations lorraines...
Oranne d'EschweilerUne sainte pas si simple: La tradition veut qu'elle soit arrivée dans notre région à la fin du VIe siècle ou au début du VIIe siècle en compagnie de son frère, saint Wendelin, dans un but évangélisateur. Bien que sa présence en Lorraine germanophone soit un fait plus ou moins avéré, un autre problème se pose à nous: son nom, dont nous pouvons tirer plusieurs hypothèses: Oranne serait une déformation de 'orant' c'est-à-dire celle à laquelle on s'adresse pour une intercession auprès de Dieu, celle à qui l'on adresse ses prières; elle aurait été au départ un ermite, saint Aurant, attesté par les pouillés (anciens registres paroissiaux) du XVIIIe siècle et par féminisation du nom, l'ermite serait devenu une sainte ermite, tradition encore attestée au XVIIIe siècle puisque Dom Calmet, dans sa Notice de la Lorraine parle d'un ermite Aurant 'venu d'Ecosse pour y vivre inconnu et en solitude'; Uranna se serait transformé en Oranna; son prénom aurait été Anna et suite à ses miracles rendant l'ouïe aux sourds, les fidèles l'auraient nommée Ohranna soit Ohr pour oreilles (les oreilles d'Anne)...
...Aujourd'hui, sainte Oranne représente 'le symbole de l'entente franco-allemande' puisqu'elle attire des Sarrois et des Lorrains et qu'elle a été choisie par la communauté de paroisses de Faulquemont, créée à la Pentecôte 2001, pour sainte patronne en devenant sainte Oranne de la Colline. D'après le curé qui présida à ce choix, elle représente la réconciliation et les échanges qui peuvent exister entre la France et l'Allemagne. Sainte Oranne est encore bien présente dans les esprits puisque la classe de Langue et Culture Régionale du collège Adalbert de Bouzonville a pris son nom...
(source: la chapelle Sainte-Oranne, village de Berviller)
Communauté de Paroisses Sainte Oranne de la Colline (Faulquemont et environs) diocèse de Metz.
Illustration: vitrail de Bérus, au cours d'une partie de chasse, un noble franc se perd et après plusieurs jours, il se réfugie à l'ermitage de sainte Oranne. Elle se rend compte qu'il est sourd et implore alors le Seigneur de lui rendre l'ouïe. Sa prière est exaucée; le chevalier se convertit ainsi que toute sa famille.

Dates de Fête

15 septembre

Prénoms

Oranne

Sainte Thaumaturge

invoquée pour soulager les maux d'oreilles et les vertiges

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite