Saint Fleuret

évêque (VIIe siècle)

Saint Fleuret, évêque d'Auvergne des VIe-VIIe siècles, fêté le 1er juillet.
Selon la légende, il serait le même que saint Flour, probable apôtre de la Haute-Auvergne du IVe ou Ve siècle.
Au retour d'un voyage à Rome, saint Fleuret se serait arrêté à Estaing (Aveyron) avec son compagnon Clair, l'abbé de Saint-Amans de Rodez.
Un homme paralysé depuis huit ans aurait été guéri en mangeant du pain bénit par l'évêque. Invité à prolonger son séjour, saint Fleuret fut pris de fièvres et mourut au bout de quinze jours (621).
Il aurait fait jaillir une source à Estaing lors d'une sécheresse: de nombreux pèlerins venaient le jour de sa fête pour son eau aux vertus miraculeuses.
Actuellement, les paysans, éleveurs de bovins en majorité, vont toujours à la sacristie de l'église faire bénir du pain pour eux et du sel pour leurs animaux.

Depuis plus d'un millénaire, Estaing s'est donné Saint Fleuret pour patron de la paroisse. Fleuret, Evêque de Clermont, revenant de Rome, s'arrêta à Estaing et y mourut en odeur de sainteté après avoir fait plusieurs miracles. Pour célébrer son passage, Estaing organise tous les ans, le premier dimanche de Juillet, une procession en son honneur, au cours de laquelle les villageois endossent les habits de l'époque des personnalités historiques du village.
L'église paroissiale d'Estaing (12190) abrite les reliques de Saint Fleuret patron de la Cité.
C'est un des relais de la paroisse Saint Bernard d'Olt.
Peut-être s'agit-il de la même personne que saint Florez fêté ce même jour...

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager