Saint Pamphile de Césarée

Martyr à Césarée de Palestine (✝ 309)

Martyr à Césarée de Palestine (fêté le 1er juin).
Un savant qui étudia à Alexandrie et enseigna à l'école fondée par Origène à Césarée. Il y réunit une extraordinaire bibliothèque pour l'époque, avec plusieurs milliers de livres où Eusèbe viendra puiser pour son "Histoire ecclésiastique". Arrêté, il fut oublié en prison pendant deux ans, ce qui lui permit d'écrire une "apologie" d'Origène. Eusèbe, qui raconte son martyre, avait une telle vénération pour lui qu'il accola le nom de Pamphile au sien.
Saint Pamphile
et ses compagnons, Porphyre, Valens, Paul et Séleucus, martyrs en Palestine (fêtés le 16 février).
Originaire de Béryte, l'actuelle Beyrouth, Pamphile vient à Alexandrie pour étudier les Saintes Ecritures. Devenu prêtre à Césarée de Palestine, il y dirige l'école théologique locale, créée par Origène. Parmi ses élèves se trouve Eusèbe de Césarée, futur historien de l'Eglise. En 310, éclate la persécution de Maximin Daïa. Pamphile est arrête. On tente en vain de lui faire renier sa foi, en lui faisant subir divers sévices. Pendant deux ans, il demeure en prison. Eusèbe vient visiter son maître; ils parlent de théologie. A cette époque, la pensée de leur maître Origène commence à être suspectée d'hérésie. Pamphile et Eusèbe rédigent une défense de la théologie d'Origène, dans laquelle ils montrent qu'on a durci et déformé des hypothèses formulées comme des suppositions par le théologien alexandrin du siècle précédent. Cependant Pamphile refuse toujours de sacrifier aux idoles. Il finit par être supplicié avec plusieurs compagnons.

Prénoms fêtés

Pamphile

Mais aussi les

Paméla

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Pamphile
évêque de Valva (✝ v. 706)
Pamphile
évêque de Capoue (✝ v. 400)
Pamphile
martyr à Rome (2ème s.)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager