Saint Gestin

ermite (date ?)

Gestin a donné son nom à la paroisse de Plestin-les-Grèves (Ploue 'paroisse' et Gestin), dans les Côtes-d'Armor, où l'église est dédiée à saint Efflam.
Communauté pastorale de Plestin-les Grèves - diocèse de Saint Brieuc
Commune de Plestin les Grèves
C'était un homme pieux et solitaire qui vécut dans ce pays près de la Lieue de Grève, au VIe siècle.
Il mena une vie exemplaire, et la paroisse consacra sa mémoire en prenant son nom.  Il avait élevé un oratoire et une cellule qu'il fut forcé d'abandonner pendant un voyage qu'il fit à Rome. A son retour, il retrouva sa cellule, mais elle était habitée par Saint Efflam, qui voulut la lui rendre. Gestin s'y opposa, et bâtit sa cellule à proximité. Les deux saints vécurent ensemble à partir de ce moment. Gestin y termina sa vie (480). (source: Bro-Plistin - Pays de Plestin-les-Grèves)

Il existe aussi un saint Iestyn vénéré au Pays-de-Galles comme fondateur de paroisse, Llaniestyn est un village d'Anglesey où une église est sous son vocable.
Un internaute nous communique 'Saint Gestin ermite' texte en pdf

Dates de Fête

19 avril

Prénoms

Yestin

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite