Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Eglise et bioéthique

WebTV CEF

Vénérable Bernard Bardon de Brun

prêtre à Limoges (✝ 1625)

Avocat renommé, ayant vécu chastement avec son épouse, il est ordonné prêtre à la mort de celle-ci et continue une vie exemplaire.
Bernard Bardon de Brun, "l'avocat des pauvres" qui, devenu veuf, se fit prêtre après avoir distribué tous ses biens aux malheureux. Il se consacra surtout à favoriser l'installation des Ordres nouveaux, comme les Jésuites et les Récollets et à répandre à Limoges les confréries de Pénitents. (source: Revue Lemouzi - Octobre 2006)
Limoges doit à Bernard Bardon de Brun," l'avocat des pauvres " sa première compagnie de Pénitents. Ce Limougeaud né en 1564, s'était affilié à la compagnie des Pénitents Noirs de Toulouse, ville où il poursuivait ses études. De retour à Limoges, il fonde le 10 septembre 1598, après autorisation de l'évêque, la compagnie des Pénitents Noirs de la Sainte Croix, qui s'installe dans l'église Saint-Michel de Pistorie (rue des Pénitents Noirs). Ses membres sont des ecclésiastiques, des gens du barreau, des grands bourgeois... Bardon de Brun meurt en odeur de sainteté en 1625. (source: Echos du Limousin - chronique historique)
portrait du Vénérable Bernard Bardon de Brun - église paroissiale Saint-Pierre-du-Queyroix - © Monuments historiques, 1994 Notre ville doit sa première compagnie à Bernard Bardon de Brun. Né à Limoges dans une des familles de la meilleure bourgeoisie du Château, il alla étudier le Droit à Toulouse. Là, il s'affilia à la compagnie des Pénitents Noirs de la ville. Revenu à Limoges, devenu avocat, il fonda, le 10 septembre 1598, une confrérie identique à celle qu'il avait découverte durant ses études, les Pénitents Noirs de la Sainte Croix. (source: site de Renaissance du Vieux Limoges)
Une cloche porte son nom à Peyrilhac (87): "In memoria aeterna erit justus. J'ai été baptisée du nom de Bernard Bardon de Brun... 19 janvier 1625"
Bernard Bardon de Brun et sa tragédie de Sainct Jacques (1596)
...L'auteur de la tragédie Sainct Jacques est bien connu; il s'agit de Bernard Bardon du Brun, souvent étudié par les memebres de sociérés savantes du Limousin. Avocat célèbre, devenu un prêtre tout aussi célèbre, après une vie austère remplie d'épisodes d'une piété humble et exemplaire, il reçut de la dévotion populaire, après sa mort en 1625 (il avait 61 ans), le nom de Vénérable. Il fut enseveli en l'église Saint-Pierre-du-Queyroix où ses cendres se trouvent toujours rassemblées dans une urne placée dans la première chapelle à droite de l'entrée Nord, la chapelle Sainte-Anne... (source: théâtre au XVIe siècle by Claude Longeon, Association d'étude sur l'humanisme, la Réforme et la Renaissance - pages 175 & 176).

Portrait du vénérable Bernard Bardon de Brun, église Saint-Pierre-du-Queyroix.

Dates de Fête

19 janvier

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager