Bienheureux Estephan Nehmeh

moine de l'Ordre Libanais Maronite (✝ 1938)

Estephan Nehmeh
moine de l'Ordre Libanais Maronite
Né en 1889, il entre en 1905 au monastère des saints Cyprien et Justine, à Kfifane et prononce ses vœux en 1907...
Il vécut 30 ans de vie religieuse, frère ouvrier, il travaillait dans les jardins des monastères et avait acquis des connaissances de menuisier et de maçon.
Estephan Nehmeh - Ordre libanais maronite Il a marqué de sa présence tous les monastères où il a vécu. Il entreprenait son travail dans un esprit monastique chrétien et humain. L'empreinte qu'il a laissée demeure vivace jusqu'à nos jours.
(Ordre libanais maronite - maison de frère Estephan)
"le frère Estephan Nehmé, le Léhfédiote, était un frère convers actif, zélé dans l'intérêt du monastère, ayant une constitution forte, un organisme sain, paisible, loin des querelles, tempéré, expert en travaux manuels, s'acquittant de ses obligations et observant ses vœux,  accomplissant tout ce qui lui a été confié de façon impeccable" (monastère des saints Cyprien et Justine, sanctuaire de saint Nimatullah El-Hardini et du bienheureux frère Estephan Nehmé, à Kfifane)
Spiritualité de frère Estephan
Il ne cessait de répéter: 'Dieu me voit'.
Il s'est distingué par sa présence silencieuse qui reflétait sa vie dissimulée avec le Christ. Il vivait avec patience ses peines,  bien qu'il n'ait jamais été malade! Il jouissait d'une forte constitution physique, il ne demandait qu'à vivre en présence du Seigneur qui voit tout! Cela se reflétait en vivacité dans son travail. Il était prudent, juste, donnant à chacun son droit. C'est pourquoi il a gagné le respect et l'amour de tous ceux avec qui il  travaillait. C'était un homme de prière et un disciple de la terre qui lui était une école de sainteté et une source de spiritualité. Il connaissait l'importance de la terre et sa vraie valeur. Il s'est appliqué, jusqu'à pétrir la terre par la sueur de son front. Il s'efforçait avec acharnement pour atteindre l'échelle de la perfection monastique, pour rencontrer la Lumière de la Parole éternelle. Sa vie reflétait une maxime libanaise célèbre 'un laboureur satisfait est un Sultan caché'. Il se levait avant la pointe de l'aurore, pour prier et travailler, prenant l'exemple de Jésus Christ, notre Maître et Seigneur. Son visage reflétait l'innocence, la sagesse, la paix et l'amour. Les yeux brillaient de la lumière de l'Evangile et de la foi. Son sourire lumineux ne quittait jamais ses lèvres.
Son cœur doux était fort comme les rochers, il était tendre plein d'amour, de pitié, d'affection et de générosité. Silencieusement, il contemplait les épis de blé et les fruits des champs. A chaque fois qu'il regardait le soleil, il aspirait au bonheur rayonnant de la face du Christ dans toute sa gloire et sa bonté splendide et il élevait sa vie de pierre en pierre sur une base solide comme il pavait les pierres des champs.

Béatification du Vénérable Frère Stephan Nehme, Moine Libanais Maronite, 27 Juin 2010, monastère des Saints Cyprien et Justine - Kfifan, cérémonie de Béatification présidée par Mgr. Angelo Amato préfet de la congrégation des causes des saints. (Ordre Libanais Maronite)

Dates de Fête

30 août

Prénoms

Estèphe

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager