Le Saviez-vous ?
L'équipe de Nominis reçoit chaque jour une dizaine de demandes de renseignements ou suggestions de modifications !
A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Bienheureuse Gertrude

abbesse d'Altenberg en Allemagne (✝ 1297)

Le tombeau de la bienheureuse Gertrude (+1297), fille de Sainte Élisabeth de Hongrie, se trouve dans l'église du cloître d'Altenberg-sur-Lahn: La sainte est étendue sur le sarcophage au dessous d'un baldaquin; près de la tête, deux anges dont l'un porte une couronne et l'autre un encensoir. (Bulletin des commissions royales d'art et d'archéologie)
Gertrude reçut toute son éducation à Altenberg et devint la troisième prieure du monastère à l'âge de 24 ans. Usant de son héritage, elle bâtit l'église abbatiale dans le style gothique comme à Marburg. Elle fit également construire un hôpital et un hospice pour les pauvres... Elle avait le don de réconcilier les gens pour lesquels elle implorait la grâce divine dans la pénitence et la mortification... A lire sur la biographie de la Bienheureuse Gertrude - site internet des Prémontrés de Saint-Constant au Québec.
Gertrude était la fille du comte Louis de Thuringe et de Hesse et de sa femme, sainte Elisabeth de Hongrie. Elle fut consacrée à Dieu par son père dès le sein maternel lors de son départ pour la croisade de 1227. Si l'enfant à naître s'avérait être un garçon, Louis l'offrirait aux chanoines prémontrés de Rommersdorf, s'il s'avérait être une fille, aux chanoinesses prémontrées d'Altenberg près de Wetzlar. Gertrude vint au monde le 29 septembre 1227, quelques semaines après la mort de Louis en croisade. Sa mère Elisabeth, qui désirait consacrer le reste de sa vie à la prière et au service des pauvres, respecta le voeu de son mari et confia Gertrude à Altenberg. Bien qu'Elisabeth mourut quelques années à peine après la naissance de Gertrude, la communauté d'Altenberg se rappelera toujours ses visites au cours desquelles elle avait coutume de tricoter en compagnie des soeurs. Agée de huit ans, Gertrude fut conduite à Marburg pour assister à la canonisation de sa mère en mai 1235. Altenberg devint une maison célèbre parmi les couvents et se fit surtout distinguer dans la propagation du culte de sainte Elisabeth.
Gertrude reçut toute son éducation à Altenberg et devint la troisième prieure du monastère à l'âge de 24 ans. Usant de son héritage, elle bâtit l'église abbatiale dans le style gothique comme à Marburg. Elle fit également construire un hôpital et un hospice pour les pauvres, suivant l'exemple de sa mère qui avait prouvé son amour pour le Christ en portant les pauvres et les malades. On raconte que lavant les malades, Gertrude aurait déclaré: «Comme il est beau de pouvoir être autorisée à laver le Sauveur!»
Lorsque le Pape Urbain IV renouvella l'appel de la croisade, Gertrude se fit une fervente avocate de cette cause. Aidée de ses soeurs et de nombreuses nobles dames, elle fit récolter de l'argent pour l'équipement des croisés. Lorsque la Fête Dieu fut étendue à toute l'Église par une bulle du pape Urbain IV en 1264, cette nouvelle fête rencontra une vive résistance et ne fut pas fêtée pendant plus de 50 ans en beaucoup d'endroits, même à Rome. Gertrude l'avait entretemps déjà introduite à Altenberg en 1270, où elle était fêtée avec la plus grande solennité. Elle s'avéra donc une des premières à introduire cette nouvelle fête eucharistique. Gertrude prenait tout au long des jours soin des pauvres, tant au sein de l'hôpital que du monastère. Elle avait le don de réconcilier les gens pour lesquels elle implorait la grâce divine dans la pénitence et la mortification.
Elle était âgée de 69 ans lors de sa mort, survenue le 13 août 1297 des suites d'une longue maladie. Elle avait gouverné sa communauté pendant cinquante ans. Elle fut enterrée dans l'église conventuelle d'Altenberg. Le pape Clément V accorda des indulgences pour le jour de sa mort et autorisa sa vénération en 1311 (bien que l'authenticité de cette bulle soit contestée par certains). Son culte au titre de «bienheureuse» fut définitivement confirmé par le Pape Benoît XIII le 22 janvier/8 mars 1728. Les diaconesses luthériennes qui habitent de nos jours au monastère d'Altenberg on gardé jusqu'à ce jour une profonde vénération pour la bienheureuse Gertrude.
Vie des Saints et Bienheureux - Postulator Generalis Ordinis Praemonstratensis
À Altenberg, près de Marbourg en Allemagne, en 1297, la bienheureuse Gertrude, abbesse, que sa mère sainte Élisabeth de Hongrie, confia, toute jeune, au monastère des prémontées de ce lieu, pour qu'elle soit consacrée à Dieu.

Martyrologe romain

Dates de Fête

13 août

Prénoms

Gertrude

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Gertrude de Cambrai
(✝ 649)
Gertrude de Helfta
vierge moniale (✝ 1301)
Gertrude de Nivelles
Abbesse (✝ 659)
Gertrude de Remiremont
4e abbesse du Saint-Mont (✝ 672)
Gertrude Van Oosten
béguine près de Delft en Hollande (✝ 1358)
Gertude
Fondatrice des Soeurs Sacramentines de Bergame (✝ 1903)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager