Bienheureuse Sidonie (Cécile Schelingova)

martyre en Slovaquie (✝ 1955)

"Dans la nuit du 19 au 20 février 1952, elle réussit à faire fuir le R.P. Stefan Kostial, mais une deuxième tentative pour faire fuir d'autres prêtres, quelques jours plus tard, échoua. Elle fut arrêtée par la police le 29 février, puis emprisonnée et soumise à d'indicibles tortures physiques et morales. Le 17 juin 1952, à l'issue d'un procès-farce, elle fut condamnée à douze ans de prison pour haute trahison et à la perte de ses droits civiques pendant dix ans. Après un an et demi de détention, une tumeur au sein lui fut diagnostiquée. En dépit de la mammectomie et de la radiothérapie qui lui furent pratiquées, son état ne s'améliora pas. Après plus de trois ans d'incarcération, ses très graves conditions de santé poussèrent le Président de la République socialiste à lui accorder l'amnistie le 7 avril 1955, afin d'éviter qu'elle ne meure en prison. Elle fut libérée le 16 avril, mais il était désormais trop tard pour espérer qu'elle puisse se rétablir. Hospitalisée à l'hôpital de Trnava, elle y mourut le 31 juillet 1955, à l'âge de 38 ans. Elle repose dans le cimetière de Podunajské Biskupice, près de Bratislava.
Le 6 avril 1970, le Tribunal régional de Bratislava réhabilita pleinement Soeur Zdenka, la déclarant innocente et abolissant la sentence de condamnation pour haute trahison. Dès le jour de sa mort, de nombreuses personnes étaient convaincues que Zdenka Schelingová était une véritable martyre au sens moderne du terme, c'est-à-dire sans avoir versé son sang, mais pour avoir été persécutée in odium fidei, par le régime communiste et pour avoir offert sa jeune vie en échange de la libération d'un prêtre, disposée à accepter d'indicibles souffrances par amour de Dieu et de l'Église."

Zdenka Cecilia Schelingová (1916-1955) béatifiée le 14 septembre 2003 lors du voyage apostolique en Slovaquie, Messe et béatification des martyrs Basile Hopko et Zdenka Schelingová sur la Place de Petr?alka à Bratislava: Homélie - Biographie.
À Trnava en Slovaquie, l'an 1955, la bienheureuse Sidonie (Cécile Schelingova), vierge et martyre. Soeur de la Charité de la Sainte-Croix, à une époque de calamité pour l'Église de son pays, parce qu'elle avait protégé un prêtre, elle eut beaucoup à souffrir dans son corps et son esprit, et mourut enfin épuisée par la maladie, témoignant du Christ sans défaillance et dans la joie.

Martyrologe romain

Dates de Fête

31 juillet

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Cécile
Moniale dominicaine (✝ 1290)
Cécile de Ferrare
(✝ 1151)
Cécile de Rome
Vierge romaine (✝ 230)
Cecilia Eusepi
laïque italienne (✝ 1928)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager