Bienheureux Hroznata

martyr de la Bohême (✝ 1200)

Béatifié par Léon XIII le 14 juillet 1897 pour ses qualités de charité, d'humilité et pour son martyr.
Mentionné par Jean-Paul II lors de son voyage apostolique le 21 mai 1995 parmi les saints et bienheureux de la République tchèque et de Pologne (texte en italien).
Voir aussi:
- 'Teplá - Le couvent des prémontrés' (Présentation touristique officielle de la République tchèque)
- 'La légende du Bienheureux Hroznata' (portail touristique de la région Karlovy Vary)
Le noble tchèque Hroznata naquit vers 1170 et, après le décès prématuré de son père, il reçut une éducation soignée à Cracovie, où vivait sa sœur Woyslawa. Le jeune doué Hroznata se maria, mais perdit fort peu de temps après son épouse et son jeune fils. Il décida alors de ne pas contracter de nouvelle alliance et de fonder un monastère, qui serait son héritage spirituel. Vers 1193, il édifia l'abbaye de Teplá et dota la fondation de ses biens. Quand le légat pontifical mobilisa les chevaliers pour participer à la croisade, Hroznata fit le vœu d'aller en Terre Sainte pour libérer le tombeau du Christ. Il se mit en route avec ses propres troupes vers Brindisi. Passant par Rome, il fit confirmer par le pape sa fondation de Teplá. Et voici qu'en Italie du Sud, la croisade fut dissoute en 1197, avant même d'embarquer. Revenu à Rome, Hroznata obtint la dispense de son vœu de croisade, à condition qu'il fît une fondation de moniales. D'accord avec sa sœur, devenue veuve entre temps, il fonda vers 1200 la maison de Chote?ov. La tradition nous instruit que le pape Innocent III lui imposa à Rome l'habit blanc des Prémontrés. Hroznata devint ainsi frère convers dans son abbaye. Considérant son expérience des affaires, l'abbé Jean le nomma adjoint et administrateur des biens de l'abbaye. Avec toute sa force il intervenait pour 'son' monastère; cela ne supportèrent pas les ennemis de Teplá. En 1217, devant se rendre en route au service de l'abbaye, il fut pris en otage par eux; ils l'enfermèrent dans la tour du château fort de Hohenberg et demandèrent une rançon. Comme Hroznata refusait que l'abbaye payât quoi que ce soit, les ravisseurs le laissèrent mourir de faim. Les religieux ne purent racheter que sa dépouille mortelle, et l'ensevelirent devant le maître-autel de l'abbatiale. Hroznata fut vénéré comme un saint à cause de sa charité, de son humble serviabilité et de son martyre.
Déjà au milieu du XIIIe siècle on écrit la vita fratris Hroznatae; le Pape Léon XIII confirma son culte comme «bienheureux» en 1897. Le 3 mars 1997, il a été proclamé patron du nouveau diocèse tchèque de Plzen.
Vie des Saints et Bienheureux - Postulator Generalis Ordinis Praemonstratensis
À Alt-Kinsburg, près de Eger en Bohême, l'an 1200, le bienheureux Hroznata, martyr. Après la mort de sa femme et de son fils, il quitta la cour du duc de Bohême, s'orienta vers les chanoines prémontrés pour qui il fonda le couvent de Teplá
. Alors qu'il défendait les droits de ce couvent contre des spoliateurs, ceux-ci le capturèrent et le laissèrent mourir de faim.

Martyrologe romain

Dates de Fête

14 juillet

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite