Saint Rueiss

saint de l'Église copte (✝ 1405)

Freig ou Roweiss.
Né dans un village au Nord du Caire, il s'appelait Freig. Il aidait son père dans son travail de fermier avec un petit chameau appelé Rueiss (Roweiss) c'est à dire 'petite tête'. Par humilité, il prit le nom de son chameau.
Quand les persécutions commencèrent contre les chrétiens, il s'enfuit au Caire et y erra, passant la plus grande partie de ses nuits à prier et à se lamenter. Il n'était pas vêtu et ressemblait à un ermite.
Vers la fin de sa vie, il suppliait "O Vierge Marie, prends-moi car mon fardeau est trop lourd!". Il voulait dire le fardeau des péchés de ceux qui le renvoyaient sans l'écouter.
Il s'enferma pendant 9 ans dans une petite pièce avec son disciple Michel jusqu'à sa mort.
A lire: L'Église copte fait mémoire de Rueiss, vagabond de Dieu et fol en Christ, le 31 octobre. (monastère de Bose)

Dates de Fête

31 octobre

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager