Sainte Rastragène

martyre à Coincy en Tardenois (date ?)

Au diocèse de Soissons, convertie des temps barbares et martyre de la chasteté.
Message des Archives historiques du diocèse de Soissons, Laon et Saint-Quentin: renseignements en notre possession concernant Sainte Rastragène, tirés de l'encyclopédie "Catholicisme", nous n'avons aucun autre élément concernant cette sainte parmi nos archives.
C'est l'auteur du martyrologe universel, Claude Castelain, qui a fait connaître l'existence de reliques de cette sainte. Elles étaient conservées derrière le maître-autel du prieuré cluniste de Coincy-en-Tardenois, au diocèse de Soissons. Les moines la fêtaient le 13 mai en utilisant le Commun des vierges et martyres, car ils n'avaient aucune lecture propre. De ce fait, on ignore tout de cette sainte. Peut-être une chrétienne massacrée pour la défense de sa vertu en des temps où violences et rapts étaient courants. On signale aussi son nom dans un calendrier parisien de 1686. A.S., mai, VII, 752-753. - L.-M. Pétin, Dictionnaire d'hagiographie, éd. Migne, 1850, II, p. 861. - Vie des saints, V, 251. I.C.L. année parution 1989.

Martyrologe romain

Dates de Fête

13 mai

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager