Sainte Hildelite

abbesse bénédictine (✝ v. 720)

Comme cette princesse anglaise ne trouvait point de couvents pour femmes, car ils y étaient inexistants dans son pays à cette époque, elle passa la Manche pour se faire moniale en France. Elle fut alors rappelée dans son pays par saint Erconwald, bénédictin fondateur d'un monastère de moniales et évêque de Londres qui avait donné à sa sœur Éthelburge de quoi bâtir le monastère de Barking. Saint Hildelite succéda à Ethelburge comme abbesse.
"Jeune princesse anglo-saxone, elle prit le voile en France, soit à Chelles soit à Faremoutiers-en-Brie. Rappelée en Angleterre par saint Erconwald, elle prit soin de l'éducation monastique de sa sœur Éthelburge. Quand cette dernière devint abbesse, Hildelite resta comme simple moniale sous son obédience. Peu après, elle lui succéda comme abbesse. Elle s'attira l'admiration des saints Adelme, Béde et Boniface. Femme très cultivée et sage, ce fut une grande abbesse."

Dates de Fête

24 mars

 

Données Protégées - Reproduction Interdite