Saint Chariton

abbé (✝ v. 350)

Assidu à la prière et aux jeûnes, fondateur de plusieurs laures dans le désert, dont celle de la Vieille Laure, près de Bethléem.
"Chariton est né à Iconium, en Asie-Mineure, sous le règne de l'empereur romain Aurélien (270-276). Dioclétien, tolérant jusque vers 304 envers les chrétiens, entama alors une féroce répression. Chariton, connu pour sa piété, fut capturé par les soldats de l'empereur et mené devant le consul. Fidèle à sa foi, Chariton fut torturé, puis jeté en prison. Délivré de prison à la mort de Dioclétien, il se réfugia en Égypte jusqu'au fameux édit de Constantin de 313, qui accordait la liberté de culte aux chrétiens... Chariton, qui ne désirait en ce monde que la suavité de l'union à Dieu dans la solitude, se retira au-dessus de la Laure, dans une grotte si difficile d'accès qu'on ne pouvait y monter qu'avec des échelles... Il adressa un testament spirituel à ses disciples, dans lequel il indiquait la voie sûre pour parvenir à l'union avec Dieu: c'est-à-dire l'ascèse liée à l'humilité et à la charité envers tous." (source: Encyclopédie de la langue française)
Dans la Vieille Laure près de Bethléem, vers 350, saint Chariton, abbé, assidu à la prière et aux jeûnes et fondateur de plusieurs laures dans le désert.

Martyrologe romain

Dates de Fête

28 septembre

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager