Saint Hugues de Grenoble

Evêque de Grenoble (✝ 1132)

Né à Châteauneuf sur Isère, dans le département de la Drôme, il était le fils d'un officier. Saint Hugues était chanoine de Valence quand le légat du Pape Grégoire VII le nomma au siège épiscopal de Grenoble dans le Dauphiné. A cette époque, une grande partie du clergé de ce diocèse était d'une moralité particulièrement déplorable. Au bout de deux années, Hugues, découragé, se retira à l'abbaye de la Chaise-Dieu dans le Velay. Il y vécut quinze mois parfaitement heureux, jusqu'au jour où un ordre pontifical lui enjoignit d'aller réoccuper son siège épiscopal. Ce fut lui qui procura à saint Bruno, son ancien professeur de Reims, la solitude inaccessible qu'il cherchait pour y fonder son Ordre. Il l'installa dans la vallée de la Grande-Chartreuse d'où il tire son nom. Hugues y séjournait le plus souvent possible. Saint Bruno, qu'il avait pris comme directeur spirituel, eut souvent fort à faire pour l'empêcher de ruiner sa santé à force d'austérités. Il lui interdit notamment de vendre le cheval qui lui servait pour visiter son diocèse, comme il avait vendu, pour aider les pauvres, l'anneau pastoral qu'on lui avait offert et son calice le plus précieux. Saint Hugues prit une part importante au concile de Vienne (1077) où fut condamné l'empereur Henri IV, l'habile simulateur de Canossa devant le pape Grégoire VII.Saint Hugues et Saint Bruno, diocèse de Grenoble
Saint Hugues et Saint Bruno:
Le diocèse de Grenoble voit naître ou s'établir de nombreuses communautés et de grandes figures religieuses.
En 1084 saint Bruno s'installe avec l'accord de saint Hugues, évêque de Grenoble, en Chartreuse et fonde l'ordre des Chartreux. Saint Hugues est lui-même connu pour avoir libéré l'Église du pouvoir des laïcs, et considéré comme le véritable fondateur du diocèse car il en fixe le territoire. Il fonde aussi le monastère de Chalais. (L'histoire du diocèse)
"L’évêque de Grenoble est né vers 1053 à Chateauneuf-sur-Isère dans la famille des seigneurs du lieu.
Chanoine de l'Église de Valence, il fut associé à la réforme entreprise par Grégoire VII et son légat, Hugues évêque de Die. Devenu évêque, il accueillera saint Bruno au désert de Chartreuse. Il aurait voulu embrasser lui-même la vie monastique à la Chaise-Dieu. Il meurt après plus de cinquante ans d’épiscopat, le 1er avril 1132." (Saint Hugues, Évêque de Grenoble - diocèse de Valence)
À Grenoble, en 1132, saint Hugues, évêque, qui travailla à réformer les mœurs du clergé et du peuple et, au cours de son épiscopat, ardemment désireux de solitude, conduisit saint Bruno et ses compagnons dans le désert de la Chartreuse, et dirigea avec soin son Église en lui donnant l’exemple, pendant près de cinquante ans.

Martyrologe romain

Dates de Fête

1 avril, Fête Locale

Prénoms fêtés

Hugues

Mais aussi les

Hugo
Huguette

Dictons

Pluie de Saint-Hugues remplit granges et fournils.

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Hugh Taylor et Marmaduke Bowes
martyrs en Angleterre sous la reine Elizabeth I (✝ 1585)
Hugues
(✝ 1236)
Hugues
prieur du monastère d'Anzy-le-Duc (✝ 928)
Hugues
Abbé de Bonnevaux en Dauphiné (✝ v. 1194)
Hugues
abbé (12ème s.)
Hugues
(✝ 1158)
Hugues Canefro
Chapelain des Chevaliers de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem à Gênes en Italie (✝ 1230)
Hugues d'Avalon
Hugues de Lincoln, évêque de Lincoln (✝ 1200)
Hugues de Cluny
Sixième abbé de Cluny (✝ 1109)
Hugues de Digne
franciscain (13ème s.)
Hugues de Faringdon
Abbé du monastère de Reading (✝ 1539)
Hugues de Fosses
Premier abbé de Prémontré (✝ 1164)
Hugues de Glazinis
Bénédictin à Marseille (✝ 1250)
Hugues de Lincoln
martyr (✝ 1255)
Hugues de Macon
(✝ 1151)
Hugues de Montaigu
Evêque d'Auxerre (✝ 1135)
Hugues de Rouen
Evêque de Rouen, de Paris et de Bayeux (✝ 730)
Hugues des Actes
moine à Sassoferrato dans les Marches italiennes (✝ 1250)
Hugues Green
prêtre et martyr en Angleterre (✝ 1642)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager