Saint Tillon

Disciple de saint Éloi (✝ 702)

Til ou Théau.
Disciple de saint Éloi et abbé de Solignac au diocèse de Limoges. Il quitta volontairement son abbaye pour devenir solitaire et c'est ainsi qu'il devint le père de très nombreux religieux.
St Till ou Tillon (+ 700) était le jeune fils de l’un des chefs saxons écrasés par Clotaire II. Vendu comme esclave, il est acheté par saint Éloi (celui de la chanson populaire) qui lui donne une formation chrétienne et artistique. Devenu prêtre, il se retire à l’abbaye de Solignac, près de Limoges, puis dans la solitude des gorges de l’Auze, à Brageac, où sa sainteté lui attire des disciples.
Il meurt le 7 janvier 700. On trouve encore la trace de sa cellule d’ermite, creusée dans le rocher, sous l’église abbatiale de Brageac. (diocèse de Saint-Flour)
À Solignac dans le Limousin, en 702, saint Théau ou Tillon. Disciple de saint Éloi, qui le tira de l’esclavage et l’ordonna prêtre, il fut à la fois orfèvre, homme de prière, et se retira comme reclus près du monastère.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Tillon

Mais aussi les

Théau

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager