Sainte Maxence

Princesse irlandaise (date ?)

Princesse irlandaise et chrétienne, Maxence se réfugie en Gaule pour tenter d'échapper à un prétendant païen. Celui-ci parvient pourtant à la rejoindre. Maxence est assassinée près de Senlis, en Ile-de-France, dans les premiers siècles du christianisme. Une église lui est dédiée à Pont-Sainte-Maxence.
Correspondance d'un internaute:
"Lorsque nous avons appelé notre fils Maxence, voilà ce que nous avons trouvé sur la légende de Sainte-Maxence :
Pont-Sainte-Maxence a pris son nom du martyre de Sainte Maxence à la fin du Vème siècle. Maxence était la fille de Malconus, roi des Scots (aujourd'hui des Ecossais); convertie à la foi par Saint Patrice, apôtre d'Irlande, elle se voua à la religion, quoiqu'elle eut été promise à un prince barbare et païen nommé Avicin. Maxence voulant éviter ses poursuites s'enfuit du palais paternel avec Barbentius, son serviteur et Rosélie, sa servante; parvenus au bord de la mer, ils se mirent aussitôt en prières et dès qu'ils eurent terminé, ils aperçurent un navire qui les transporta en France.
La princesse arriva au pays du Beauvaisis et chercha une retraite dans un site agréable; elle arriva à la rivière de l'Oise. On prétend qu'au lieu de traverser le pont, ou peut-être parce que ce passage lui fut refusé, elle jeta dans la rivière trois grosses pierres au moyen desquelles elle parvint sur l'autre rive; la légende ajoute que l'on n'a jamais pu retirer ces pierres, malgré plusieurs tentatives pour dégager le lit de la rivière, et qu'elles y seraient encore.
Cependant Avicin arriva bientôt sur les bords de l'Oise, il essaya d'abord de vaincre par des prières la résolution de la jeune vierge et de séduire ses serviteurs à prix d'argent, mais ayant échoué dans ses tentatives, son affection se changea en fureur et saisissant la princesse par les cheveux, il lui trancha la tête avec son épée, puis tua Barbentius et Rosélie. La légende ajoute que le corps de la vierge se leva de terre et prenant sa tête entre ses mains, la transporta du lieu de son martyre au lieu de sa sépulture où quelque temps après on édifia une église.
Cette église fut visitée par Charlemagne qui lui fit de nombreuses dotations. La légende fixe le martyre de Sainte Maxence au 20 Novembre, l'année en est incertaine."

Prénoms fêtés

Maxence

Mais aussi les

Max
Maxens

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Maixent d'Agde
Abbé en Poitou (✝ 515)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager