Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A Voir

Blog bioéthique de la Conférence des Evêques de France

Sainte Réparate

martyre (✝ 253)

ou Réparade.
Martyrisée à 15 ans à Césarée de Palestine. Son corps serait arrivé à Nice dans une barque guidée par une colombe et fleurie de roses, de lys et de palmes.
La cathédrale de Nice lui est dédiée.
Originaire de Césarée de Palestine, Réparate serait morte en 250, à l’âge de 15 ans, lors des persécutions de l’empereur romain Dèce. Selon la tradition tout d’abord, on aurait tenté de la brûler vive mais elle fut sauvée par une averse opportune. On lui fit ensuite boire de la poix bouillante, mais une fois de plus elle survécut. Finalement, elle fut décapitée et son corps placé dans une barque, fleurie de mousse, de roses, de lis et de palmes et guidée par une colombe qui dériva sur la Méditerranée. L’embarcation atteignit ainsi les côtes de Nice et fut ramenée sur le rivage par des anges, donnant ainsi son nom à la célèbre baie de Nice.
(Sainte Réparate, patronne de notre basilique-cathédrale)
En Corse, on la nomme aussi 'Liberata' et deux communes portent son nom*... (d'après Église de Corse en prière - diocèse d'Ajaccio)
*Santa Reparata di Balagna, 20220 (patrimoine) - Santa Reparata di Moriani, 20230
Un internaute nous signale que cette sainte est honorée dans un village près d'Aix en Provence: Le Puy Sainte Réparade (13610).
Commémoraison de sainte Réparate, vénérée en divers lieux autour de la Méditerranée comme vierge et martyre.

Martyrologe romain

Prénoms

Réparate

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager