Le Saviez-vous ?
L'équipe de Nominis reçoit chaque jour une dizaine de demandes de renseignements ou suggestions de modifications !
A découvrir

Rencontrer Jésus

Saint Cérase

évêque d’Eauze (5ème s.)

Gérase, Cérase ou Cérat.
Un burgonde qui fut évêque de Grenoble et dont le pape saint Pie X a confirmé le culte millénaire en 1903.
Evêque évangélisateur du sud du département du Gers: saint Cérase (24 avril), mort à Saintes près de Simorre. (Quelques saints gersois - calendrier officiel du diocèse d'Auch - L'Eglise du Gers et son histoire - texte en pdf)
Saint Cérase (ou Cérats), évêque, évangélisateur de l'Astarac, mort à Saintes, près de Simorre.
Paroisse Saint Cérase de Saramon-les-4-Vallées, secteur pastoral de Save-Gimone.

Tu gémissais, ô terre simorraine
Dans les chemins ténébreux de l'erreur,
Mais un apôtre a délié la chaîne
Que t'imposait Satan ton oppresseur...
(Cantique à Saint Cérase)
St Cérats ou Cérase est né dans le Pays des Allobroges (Dauphinée-Savoie) vers la fin du IVe siècle au sein d’une famille patricienne. Il fait ses études à Milan auprès de St Ambroise (archevêque de Milan, 340-397). Il succède par la suite à St Domnin comme 7e évêque de Grenoble. En 441 et 442 il participe respectivement aux conciles provinciaux d’Orange et de Vaison. En 451 les Burgondes devenus ariens et donc séparés de l’église romaine catholique le forcent à quitter Grenoble. Il arrive en Astarac avec deux de ses diacres (Gervais et Protais), et consolide la foi dans la vallée de la Gimone. Il fonde un oratoire à Simorre et devient selon certains écrits évêque d’Eauze. Vers la fin de sa vie, il se retire avec ses deux diacres dans une forêt au nord de Simorre et c’est alors que commence une série de prodiges (guérisons miraculeuses, résurrection d’un mort...). Ce lieu fut appelé Saintes (Sancta Loca). Le 8 des ides de juin (6 juin) de l’an 420 (année donnée par Dom Brugelles) St Cérats s’éteint.
Le peuple et le clergé de Simorre mirent son corps dans un tombeau en marbre recouvert d’un voile et le déposèrent dans l’église Saint André hors les murs de la ville de Simorre. La foule venait nombreuse pour vénérer les reliques de St Cérats. Aux environs du XIe ou XIIe siècle, un 24 avril de cette époque, les reliques du saint furent translatées de l’église St André dans l’église abbatiale de Simorre. Le 24 avril devint le jour de la fête patronale et locale de Simorre...
Réf : textes tirés du livre de l’abbé Clermont, St Cérats sa vie son culte - 1926
(Mairie de Simorre - découvrir Simorre)

Au martyrologe romain au 6 juin: À Grenoble, vers 452, saint Cérase, évêque, qui remercia saint Léon le Grand pour son Tome à Flavien et préserva son troupeau de l’hérésie.

Martyrologe romain

Dates de Fête

6 juin
24 avril

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager