Sainte Myropée

Martyre née à Ephèse (IIIe siècle)

Lors de la persécution de Dèce, elle cacha le corps de plusieurs martyrs. Les gardes chargés de surveiller ces martyrs furent accusés et traînés dans la ville chargés de chaînes pour être décapités en raison de leur négligence. Sainte Myropée intervint, se dénonça pour les disculper, fut torturée cruellement durant l'interrogatoire, puis jetée dans un cachot où elle rendit son âme à Dieu.

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager