Saints Visarion, Opréa et Sophonie

martyrs (XVIIIe siècle)

Visarion ou Vessarion est considéré comme martyr avec saint Opréa et saint Sophrone ou Sophonie. Catholiques, protestants et orthodoxes en ce temps se faisaient une guerre féroce, chacun estimant détenir toute la vérité, estimant que les autres étaient hors de l'orthodoxie. Visarion était un moine originaire de Bosnie serbe. Son patriarche l'envoya en Transylvanie pour soutenir les orthodoxes persécutés par la monarchie austro-hongroise. Il fut arrêté, torturé et emprisonné à Kufstein dans le Tyrol autrichien où il mourut. Opréa était un bon père de famille et un paysan de la région de Sibiu. En 1748, il se rendit à Vienne pour demander la liberté religieuse pour les orthodoxes. Il y fut arrêté et condamné aux travaux forcés à perpétuité dans la prison de Kufstein où il termina sa vie et ses combats pour l'orthodoxie. Sophrone, également moine, était né près d'Alba Julia en Roumanie. Il y fonda un skite en 1756 et y recevaient de nombreux chrétiens qui avaient besoin de son soutien spirituel. Il fut emprisonné neuf fois et s'en alla mourir en Valachie au delà des Carpathes. L'Eglise roumaine les considère comme martyrs et, à ce titre, les a introduits dans le calendrier des saints en 1950.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite