Saint Élie

ermite en Calabre (✝ 960)

Un jour qu'il était en prière dans une église de Reggio de Calabre, un moine vint lui reprocher ses vêtements luxueux et sa vie frivole. Il avait dix-huit ans. Il partit avec un ami pour Taormina. Découragé par l'austérité d'Élie, son ami le quitta, mais en chemin fut tué par les Sarrasins. Élie s'en fut à Rome en pèlerin au tombeau des saints Apôtres, revint à Reggio, puis partit à Patras en Grèce pour éviter les mêmes Sarrasins. Une fois le danger passé, il gagna la Sicile, se réfugiant dans une grotte. Des disciples nombreux vinrent se mettre sous sa direction spirituelle.
En Calabre, en 960, saint Élie, surnommé le Spéléote, remarquable partisan de la vie érémitique et de la vie cénobitique.

Martyrologe romain

Prénoms

Elie

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Cyriaque Elie de la Sainte Famille Chavara
Prêtre de rite syro-malabar (✝ 1871)
Elie
Jardinier en Egypte (✝ 305)
Élie
Prophète de l'Ancien Testament (IXe siècle av. J.-C.)
Elie Ardounis
Barbier à Calamas (✝ 1686)
Elie Chavchavadze
martyr en Géorgie (✝ 1907)
Elie de Bourdeille
évêque de Périgueux puis archevêque de Tours (✝ 1484)
Elie et ses compagnons
martyrs égyptiens (✝ v. 312)
Elie le Jeune
moine sicilien (✝ 903)
Élie Leymarie
prêtre et martyr sous la Révolution française (✝ 1794)
Elie, Paul et Isidore
Martyrs à Cordoue (✝ 856)
François, Isidore, Elie, Jean-B., Marie-Françoise
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Iorest et Sava
chefs de l'Église roumaine (XVIIe siècle)
Matthieu Del Castillo
Saint mexicain canonisé par Jean Paul II (✝ 1928)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite