Saint Frézal

Évêque de Mende (✝ 826)

Évêque de Mende, il voulait extirper les derniers vestiges de l'idolâtrie dans le Gévaudan, ce qui ne fut pas chose facile. Il fut tué par l'un de ses neveux qui espérait trouver chez son oncle une fortune puisqu'il distribuait ses biens aux pauvres. Plusieurs localités commémorent sa mémoire dont 48170 Saint Frézal d'Alburge.
"La tradition diocésaine, désigne Saint Frézal comme évêque des Gabales, sous le règne de Louis le Pieux, fils de Charlemagne. Il s'efforça de déraciner l'idolâtrie encore vivante dans certaines régions du Gévaudan, défendant les biens de son église et de son peuple, convoités par les grands seigneurs. Reclus au château de Grèzes, il a été décapité le 4 septembre 826, près de la Canourgue, par un de ses neveux, Bucilinus, jaloux de la générosité de son oncle en faveur du monastère tout proche. Son corps est vénéré à cet endroit dans l'église qui porte son nom. Six paroisses gévaudanaises l'ont choisi comme patron: St. Frézal de la Canourgue, St. Frézal d'Albuges, St. Frézal de Ventalon, Chaulhac, Grèzes, Julianges; il est titulaire de la chapelle de l'ancien Petit Séminaire de Marvejols. L'église St. Frézal de la Canourgue, près de la source vauclusienne portant son nom, a été lieu de pèlerinage régional."
(les saints du diocèse de Mende, document pdf)
À Mende vers le IXe siècle, saint Frézal, évêque.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite