Saint Ménigne

Martyr sur les bords de la Mer Noire (3ème s.)

Teinturier de son métier, il servit de tout son pouvoir ses frères chrétiens avant d'être lui-même condamné à mort. Comme il avait arraché l'édit impérial contre les chrétiens, on lui coupa, lentement et un à un, tous les doigts, puis il fut décapité vers 250.
Il vivait dans l'Hellespont et il était foulon. Un jour qu'à la rivière il lavait des vêtements, il apprend que le décret impérial condamnant les chrétiens est lu sur la place du marché. Il s'y rend immédiatement, se précipite sur le gouverneur et lui arrache des mains ce document. Arrêté, violemment torturé, il est enfin décapité.
Il est fêté le 22 novembre en Orient.
À Parium dans l'Hellespont, saint Ménigne, foulon, qui souffrit, dit-on, sous l'empereur Dèce, vers 250.

Martyrologe romain

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager