Vénérable Guigues le Chartreux

5ème prieur de la Grande-Chartreuse (✝ 1136)

Il renonça aux honneurs que lui valait sa naissance et entra dans l'Ordre de Saint Bruno. A vingt-six ans, il fut élu Père-Abbé de la Grande-Chartreuse. Sous son gouvernement l'enceinte du monastère devint trop petite et les fondations se multiplièrent: Chartreuse de Porte dans le diocèse de Belley, Chartreuse d'Escouges dans le Dauphiné, Chartreuse de Durbon dans le diocèse de Gap, Chartreuse de Silve-Bénite dans le diocèse de Vienne. Guigues rédigea par écrit les Règles monastiques que saint Bruno avait données de vive voix. Saint Bernard avait pour lui une grande vénération. De même Pierre le Vénérable, abbé de Cluny.
Il est mort à 53 ans le 27 juillet 1136.
«D'autres ermitages se fondèrent à l'imitation de celui de Chartreuse, et sur leurs instances répétées, Guigues, cinquième prieur de Chartreuse, rédigea une description de leur mode de vie (les "Coutumes", ou usages de Chartreuse, vers 1127); tous l'accueillirent et décidèrent de s'y conformer, pour qu'elle fût la loi de leur observance et le lien de charité de leur famille naissante.» Statuts I.1
C'est le même Guigues qui reconstruisit l'ermitage à l'emplacement actuel de la Grande Chartreuse, après qu'une avalanche eût détruit le premier ermitage en 1132, étouffant 7 moines sous la neige.
Source: Les Chartreux.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager