Le Saviez-vous ?

Nominis est disponible en flux RSS! Il y a des widgets à intégrer à votre site pour l'affichage du saint du jour!

A découvrir

Eglise et bioéthique

WebTV CEF

Bienheureux Vincenz Prennushi

évêque albanais et ses 37 compagnons, martyrs d'Albanie, tués entre 1945 et 1974 (✝ 1949)

- En italien, décret du 26 avril 2016 relatif au martyre de Vincenz Prennushi, OFM, évêque albanais et de ses 37 compagnons, tués entre 1945 et 1974.
- le 5 novembre 2016 à Shkodër, Albanie, béatification des Serviteurs de Dieu, Vincenz Prennushi, archevêque franciscain de Durres et primat d'Albanie, mort sous la torture en 1949, et de ses 37 compagnons, tués entre 1945 et 1974, marque une étape importante dans la reconstruction spirituelle de ce pays des Balkans... (Radio Vatican)
Vincenz Nikollë Prennushi (1885-1949) est né le 4 septembre 1885 et étudie en Autriche. Ordonné prêtre franciscain le 25 mars 1908, il s'intéresse à la culture et au folklore du nord de l'Albanie et écrit de nombreux articles. Il est provincial franciscain de 1929 jusqu'en 1936 quand il devient évêque de Sapa... puis en 1940 archevêque de Durrës. Homme vertueux et humble, respecté par la population catholique, arrêté après la guerre par les autorités communistes, torturé et envoyé aux travaux forcés par la cour militaire, il meurt harassé à 63 ans dans l'hôpital de la prison probablement le 19 mars 1949.
En anglais: Trois poètes de l'âge d'or de la littérature catholique en Albanie (pages 99 et sq)
- Vers la béatification des martyrs d'Albanie, 26 avril 2016:
Le décret de la reconnaissance du martyre des Serviteurs de Dieu, Vincenz Prennushi, OFM, évêque albanais et ses 37 compagnons, tués entre 1945 et 1974, marque une étape importante dans la reconstruction spirituelle de ce pays des Balkans, qui a longtemps souffert d'un isolement extrême, et d'une dictature bien plus sévère encore que celle des autres nations d'Europe centrale et orientale.
Mgr Vincenz Nikollë Prennushi (1885-1949), archevêque albanais torturé par le régime communiste, sera donc bientôt proclamé bienheureux, ainsi que 37 compagnons tués comme lui entre 1945 et 1974, sous le régime du dictateur communiste Enver Hoxha. Selon le quotidien Avvenire, journal des évêques d'Italie, un autre évêque, Mgr Fran Gjini, des prêtres diocésains, des religieux franciscains et jésuites, un séminariste, une aspirante de 22 ans et trois laïcs figurent parmi les martyrs reconnus.
À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un régime communiste fermé au monde s'est implanté en Albanie, proclamée en 1967 par Enver Hoxha "premier Etat athée du monde". Primat d'Albanie, Mgr Prennushi avait refusé à Hoxha de créer une Église albanaise distincte de Rome. Torturé, il est mort en prison en 1949. Au total, 7 évêques, 111 prêtres, 10 séminaristes et 8 religieuses sont morts en détention ou ont été exécutés entre 1945 et 1985.
Dans le même temps, 1820 lieux de culte catholiques, orthodoxes et musulmans ont été détruits. Les lieux de culte qui restaient ont été affectés à d'autres usages.
Lors de sa visite en Albanie en septembre 2014, le pape François avait rendu hommage à la résistance catholique, visiblement ému par le témoignage d'une religieuse et d'un prêtre octogénaires ayant survécu à des décennies de persécutions. Pour l'occasion, il avait délaissé le texte préparé à l'avance pour confier sa consternation devant l'ampleur des persécutions antireligieuses sous le régime de Enver Hoxha. «Comment ont-ils pu résister ?», s'était-il interrogé à propos des martyrs.
Source: Zenit

Dates de Fête

19 mars

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager