Sainte Alvère

martyre en Dordogne

La commune de Sainte Alvère (24510) fait partie de la paroisse Saint Front lès Cadouin du diocèse de Périgueux.buste reliquaire de Sainte Alvère
Lorsque l'on évoque la mémoire de sainte Alvère, on ne peut pas manquer de s'interroger. Parce que les historiens bâtissent des théories, souvent différentes, qui permettent de dire que l'on ne sait pas grand-chose de sa vie. Elle aurait vécu vers le IIIe siècle, une période agitée par de grandes confusions politiques... Alvère vivait en Aquitaine... Très jeune, elle s'était donnée à Notre-Seigneur par le voeu de virginité. Elle reproduisait dans sa vie ses vertus et ses souffrances. Emprisonnée, elle fut martyrisée sur le lieu qui aujourd'hui, pense-t-on, porte son nom. Elle fut frappée par un coup d'épée qui lui fendit le crâne, déchirant sa tête sur une largeur de quatre doigts, comme pouvaient l'attester les ossements contenus dans un très ancien reliquaire... (Un peu d'histoire - Journal Paroissial - été 2011)
Autre hypothèse:
Connue dès le Haut Moyen-Age, Sainte Alvère tient son nom d'Alvéréna, martyre probablement tuée par les Normands au IXe siècle. (Pays de Bergerac)
Un reliquaire du XIVe siècle retrouvé par hasard dans l'église en 1970... renferme les fragments de crâne d'une jeune fille... La légende raconte qu'il s'agit de la jeune Alvéréna (qui a donné son nom au village), une vierge tuée lors de l'invasion des Normands en 849. Ces derniers, collectionnant les chevelures chrétiennes pour décorer leurs casques décapitèrent la malheureuse. Sa tête, ayant rebondi sept fois, fit naître les sept fontaines de Sainte Alvère.
(le village de Sainte Alvère)

Dates de Fête

9 mars

Prénoms

Alvère

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager