Bienheureux Jacques-Philippe (André Bertoni)

prêtre de l'Ordre des Servites de Marie (✝ 1483)

André est né à Cella di Monte Chiaro, près de Faïence (Faenza), Italie, en 1454.  Il est frappé d'épilepsie à l'âge de deux ans. Son père fait voeu de l'offrir à un Ordre religieux s'il guérit. André est guéri. Quand il a neuf ans, il est conduit par son père au couvent de l'Ordre des Servites à Faïence, où il prend le nom de Jacques-Philippe.
Il se distingue par son esprit d'oraison, son ardeur pour la pénitence et son amour de la sainte Écriture et des oeuvres des Pères de l'Église. Ordonné prêtre vers 1479, convaincu de la valeur et de l'efficacité de la liturgie, il célèbre les sacrements en homme de Dieu, avec piété. Il célèbre notamment l'Eucharistie avec une dévotion et un respect incomparables, ému jusqu'aux larmes par le sacrifice du Seigneur; quand il tient l'hostie dans ses mains, nul ne contemple aussi profondément que lui le mystère de la Croix.
Il meurt le 25 mai 1483, fête de la Sainte Trinité. Le 22 juillet 1761, il est béatifié par le pape Clément XIII.  Son corps repose en la cathédrale de Faïence.
(source: site des Servites de Marie au Canada - Jacques-Philippe Bertoni - Frère prêtre de notre Ordre)
À Faenza en Émilie, l'an 1483, le bienheureux Jacques-Philippe (André Bertoni), prêtre de l'Ordre des Servites de Marie, remarquable par son don des larmes et son extrême humilité.

Martyrologe romain

Dates de Fête

25 mai

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager