Samedi 9 septembre 2017

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Bettelin
ermite à Croyland en Angleterre (8ème s.)
Saint Ciaran
abbé irlandais (✝ 549)
Saint Dorothée
(4ème s.)
Bienheureux Francisco Garate Aranguren
religieux de la Compagnie de Jésus (✝ 1929)
Bienheureux Frédéric Ozanam
fondateur de la société saint Vincent de Paul (✝ 1853)
Bienheureux George Douglas
prêtre et martyr à York en Angleterre (✝ 1587)
Saint Gorgon
Martyr à Rome (✝ v. 304)
Bienheureux Jacques-Désiré Laval
Père du Saint-Esprit, ayant évangélisé l'île Maurice (✝ 1864)
Saint Joseph de Volokolamsk
(✝ 1515)
Bienheureuse Maria Euthymia Üffing
Soeur de la Miséricorde (✝ 1955)
Bienheureuse Maria Toribia
veuve de saint Isidore le laboureur (12ème s.)
Saint Omer
Evêque de Thérouanne, en Flandre (✝ 667)
Saintes Osmane et Osanne
ermites (7ème s.)
Bienheureux Pierre Bonhomme
fondateur de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame du Calvaire (✝ 1861)
Saint Séverien
(4ème s.)
Saint Thégonnec
moine (6ème s.)
Saint Ulphace
(5ème s.)
Sainte Wulfhilde
abbesse de Barking (✝ v. 1000)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Bienheureux Alain de la Roche

Dominicain (✝ 1475)

Alanus de Rupe, Von dem psalter unnd Rosen krancz unser lieben frauen. Wie man den beten solNé près de Plouër sur Rance (Côtes d'Armor) vers1428, il fut un grand prédicateur dominicain, parcourant la France, l'Allemagne et les Pays Bas pour développer la dévotion du chapelet et fonder des confréries du Rosaire. Il fonda la première à Douai.
C'est à Zwolle en Hollande qu'il partira contempler les mystères du Christ qu'il faisait méditer par le Rosaire.
Illustration: Alanus de Rupe, ouvrage du XVe sc. édité en Autriche, 'psautier et rosaire, comment on doit prier'
"C'est le bienheureux Alain de Roche, un des premiers disciples de saint Dominique qui coordonne le chapelet et l'enrichit en y ajoutant les méditations, ainsi que la vie de Jésus et de Marie. Il l'appelle le chapelet du Rosaire parce qu'il ressemblait à un bouquet de roses qu'on dépose aux pieds de la Vierge." site du diocèse de Meaux.
Découvrez l'histoire des Équipes du Rosaire.

Saint Pierre Claver

Jésuite (✝ 1654)

Il naît près de Barcelone (*) dans une famille de paysans espagnols. Doué, il fait des études chez les jésuites avant d'entrer à 20 ans au noviciat de la Compagnie de Jésus à Tarragone. On l'envoie au couvent de Majorque où il se lie d'amitié avec le frère saint Alphonse Rodriguez, le frère portier qui lui parle des Amériques. Pierre ClaverAlors grandit en lui le désir de partir en mission dans le Nouveau Monde. Au terme de son voyage, il parvient en 1610 en Colombie, à Carthagène, où il devient prêtre. Dans ce port arrivent par centaines les esclaves noirs, entassés dans les cales des navires des négriers. Leur souffrance et leur déchéance sont indescriptibles. Ils sont traités comme des animaux. Il les nourrit, les soigne, les habille, les console, les évangélise. Il se consacre aussi aux condamnés à mort et à tous les plus misérables, quarante ans de dévouement marqués de nombreuses conversions; il est devenu par un voeu spécial 'esclave des Nègres pour toujours'. L'on estime à près de trois cent mille ceux qu'il régénéra de sa propre main, par le baptême du Christ. Il meurt, épuisé physiquement et moralement.
Il a été canonisé en 1888.
(*) Un internaute nous signale qu'il est né à Verdú (Comarca d'Urgell, Catalunya)
site des Jésuites - province de France
- vidéo sur la webTV de la CEF
L'Association Pierre Claver regroupe des avocats et juristes bénévoles désireux d'aider les personnes déplacées par force de leur pays d'origine et trouvant refuge en France, et en particulier les demandeurs d'asile au sens du droit français et international.
Mémoire de saint Pierre Claver, prêtre de la Compagnie de Jésus. Pendant plus de quarante ans jusqu'à sa mort en 1654 à Carthagène en Colombie, il donna tous ses soins, avec une admirable abnégation et une rare charité, aux noirs réduits en esclavage et, de sa propre main, il régénéra par le baptême du Christ près de trois cent mille d'entre eux.

Dès que je ne fais pas ce que fait l'âne, cela ne me réussit pas. Qu'on dise du mal de lui, qu'on ne lui donne pas à manger, qu'on le charge au point de tomber à terre, quoiqu'on le maltraite, toujours il se tait. Il est endurant, étant âne. C'est ainsi que doit être le serviteur de Dieu: 'J'étais comme une bête devant toi' (Psaume 72).

Paroles de saint Pierre Claver
Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager