Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Dimanche 8 décembre 2019

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Budoc
évêque en Bretagne (VIe siècle)
Bienheureux Buzad Banfy
(✝ 1241)
Saint Cyrille de Tselma
(✝ 1368)
Sainte Edith
martyre avec ses soeurs Frida et Sabine (IXe siècle)
Saint Euchaire
Evêque de Trèves (✝ 250)
Saint Eutychien
Pape (27e) de 275 à 283 (✝ 283)
Sainte Gonthilde
abbesse (✝ 748)
Bienheureuse Jeanne de Cáceres
abbesse (✝ 1383)
Bienheureux Joseph-Marie Zabal Blasco
martyr en Espagne (✝ 1936)
Saint Léonard du Dunois
ermite près d'Orléans (VIe siècle)
Bienheureux Louis Liguda
prêtre et martyr en Pologne (✝ 1942)
Saint Macaire
Martyr à Alexandrie (✝ 250)
Sainte Narcisse de Jésus Martillo Morán
laïque équatorienne (✝ 1869)
Saint Noël Chabanel
prêtre de la Compagnie de Jésus et martyr (✝ 1649)
Saint Patapios
solitaire en Egypte (VIe siècle)
Bienheureux Paul Yun Ji-Chung
laïc et 123 compagnons, martyrs en Corée (✝ 1791)
Vénérable Sebastián Elorza Arizmendi
religieux espagnol de l'Ordre de Saint Augustin (✝ 1942)
Saint Sophrone
(VIIIe siècle)
Saint Thibaud de Marly
Abbé des Vaux-de-Cernay (✝ 1247)
Saints Valens et Cazarie
évêque d'Avignon (VIe siècle)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint Romaric

Fondateur de Remiremont (✝ 653)

Romary ou Remiré.
Père de famille, ancien courtisan du roi d'Austrasie, Théodebert, il était "leude" de la cour de Metz, ce qui signifie qu'il avait un lien personnel de servitude avec cette cour. Il vit ses biens confisqués par les partisans de la cruelle reine Brunehaut.
Lorsque les affaires changèrent de face, et revenu en grâce à la cour, il resta convaincu de l'instabilité des choses humaines et fut converti à la vie monastique par saint Aimé, disciple de saint Colomban, venu de Grenoble.
vitrail - saint Romaric - diocèse de Saint-Dié Devenu moine à Luxeuil, dans les Vosges, il fonda avec lui à Saint-Mont un monastère double (moines au bas de la montagne, religieuses au sommet, monastère fondé par deux de ses filles.) qui s'appellera 'Romarici Mons' qui deviendra l'actuel Remiremont. C'est là qu'il mourra en 653.
Voir aussi sur le site internet du diocèse de Saint-Dié, le début de l'évangélisation du pays de Remiremont:
"Amé ou Aimé naît à Grenoble vers 570. Adolescent, il entre à l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune (Suisse). Il y vit pendant trente ans en moine exemplaire, puis se retire comme ermite dans une grotte. Saint Eustase le décide à l'accompagner à Luxeuil.
D'une mission prêchée à Metz, il ramène Romaric. Vers 620, Amé et Romaric gagnent le Mont Habend (futur Saint Mont). Sous la règle de Saint Colomban, ils y fondent deux monastères de moines et de moniales. 'La louange perpétuelle' est assurée par sept chœurs de religieuses. Amé en est le premier abbé.
Il meurt le 13 septembre 629. Romaric, devenu prêtre, lui succède. Il s'éteint à son tour le dimanche 8 décembre 653. Adelphe devient le 3e abbé. C'est le début de l'évangélisation du pays de Remiremont. Le 13 novembre 1049, le pape lorrain Saint Léon IX canonise les 'Corps Saints' par la translation de leurs reliques."
Au mont Hebend dans les Vosges, en 653, saint Romary, abbé. Proche du roi d'Austrasie Théodebert II, il se retira, après l'assassinat de celui-ci, au monastère de Luxeuil, puis il fonda un autre monastère sur son domaine, dont il fut le second abbé, après saint Amé.

Dieu ami des humbles tu as appelé les saints Amé, Romaric et Adelphe à mener une vie fraternelle dans la prière et le partage ; Fais-nous la grâce de vivre comme eux attentifs les uns aux autres, à l'écoute de l'Esprit que tu nous a donné.

Données Protégées - Reproduction Interdite