Mercredi 9 mai 2018

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Bienheureux Benincasa de Montepulciano
Servite de Marie, ermite en Italie (✝ 1426)
Saint Bié
prêtre ermite (3ème s.)
Camille de Soyecourt
Carmélite, servante de Dieu (✝ 1849)
Bienheureuse Caroline Gerhardinger
fondatrice de la Congrégation des Pauvres Soeurs des Écoles de Notre-Dame (✝ 1879)
Saint Christophe
Martyr à Antioche (3ème s.)
Saint Denys de Vienne
Evêque de Vienne sur le Rhône (4ème s.)
Bienheureux Etienne Grelewski
Prêtre polonais martyr à Dachau (✝ 1941)
Vénérable Eugenio Reffo
cofondateur de la Congrégation de St.Joseph (✝ 1925)
Bienheureux Fort Gabrielli
ermite (✝ 1040)
Saint Géronce
évêque de Cervia, près de Ravenne (✝ v. 501)
Bienheureux Hans Wagner
(✝ 1516)
Saint Hermas
et les saints apôtres Gaïus, Lin, Patrobe et Philologue (✝ 95)
Saint Isaïe
prophète de l'Ancien Testament (8ème s. av. J.C.)
Saint Joseph Do-quang Hien
Martyr dominicain à Nam-Dinh au Vietnam (✝ 1840)
Bienheureuse Maria Carmen Rendiles Martínez
fondatrice des Servantes de Jésus au Venezuela (✝ 1977)
Saint Nicolas de Myre
Evêque de Myre (✝ v. 350)
Saint Nicolas de Vounaine
Martyr (10ème s.)
Bienheureux Thomas Pickering
Martyr en Angleterre (✝ 1665)
Saint Tudi
saint breton (6ème s.)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint Pacôme le Grand

Fondateur du cénobitisme chrétien (✝ 346)

A 20 ans, l'égyptien Pacôme est enrôlé de force dans l'armée romaine. A Thèbes, alors qu'il se morfond dans une caserne où on l'a enfermé avec les autres conscrits récalcitrants, des chrétiens charitables viennent les visiter et leur apportent de quoi manger.
Une fois libéré, Pacôme se fait baptiser. Il se met au service des pauvres et des malades, puis obéit à l'appel de la solitude en se faisant ermite pendant sept ans.
Saint PacômeUn jour qu'il se trouve à Tabennesi dans le désert, une voix mystérieuse lui dit: "Pacôme, reste ici, bâtis un monastère."
Une autre fois, un ange lui dit: "Pacôme, voici la volonté de Dieu: servir le genre humain et le réconcilier avec Dieu."
Pacôme a compris: on ne se sauve pas tout seul. Il bâtit un monastère pour aider d'autres hommes à trouver Dieu. Les disciples y viendront petit à petit.
Ce premier essai de vie commune est un échec: on n'improvise pas une communauté. Pacôme en tirera la leçon et rédigera un règlement strict: "la Règle de saint Pacôme". Il devient ainsi le père du monachisme communautaire ou cénobitique.
Le grand saint Athanase d'Alexandrie veut le faire prêtre. Par humilité, il refuse. Il continue à fonder et à multiplier les monastères chez les coptes de la Haute-Égypte.
Il mourut lors d'une épidémie qui frappa les couvents égyptiens en 346.
Saint Pacôme est fêté le 15 mai par les Eglises d'Orient.
Illustration: icône byzantine - Saint Pacôme recevant d'un ange la règle de son ordre.
En Thébaïde, l'an 347 ou 348, saint Pacôme, abbé. Soldat encore païen, témoin de la charité chrétienne envers les recrues de l'armée détenues, il en fut ému, se convertit à la vie chrétienne, reçut de l'anachorète Palémon l'habit monastique et, sept années plus tard, sur un avertissement divin, il édifia un grand nombre de monastères pour accueillir des frères, et écrivit une célèbre Règle des moines.

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager