Vendredi 8 juin 2018

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Vénérable Anne de Xainctonge
fondatrice de la Compagnie de Sainte-Ursule (✝ 1621)
Sainte Calliope
(3ème s.)
Saint Cloud
32e évêque de Metz (✝ v. 660)
Sainte Eustadiole
(7ème s.)
Saint Fortunat
évêque de Fano en Italie (6ème s.)
Sainte Genesia
vénérée dans le Piémont (5ème s.)
Saint Godard
Evêque de Rouen (6ème s.)
Saint Guillaume
archevêque d'York (✝ 1154)
Saint Héracle
évêque de Sens (6ème s.)
Bienheureux István Sándor
religieux salésien hongrois martyr (✝ 1953)
Saint Jacques Berthieu
Jésuite martyr à Madagascar (✝ 1896)
Bienheureux John Davy
Chartreux anglais, martyrisé à Londres (✝ 1537)
Vénérable Joseph Vithayathil
cofondateur de la congrégation de la Sainte Famille en Inde (✝ 1964)
Bienheureuse Maria Droste
soeur de la Charité du Bon Pasteur à Porto au Portugal (✝ 1899)
Bienheureuse Marie-Thérèse Chiramel Mankidiyan
fondatrice des Soeurs de la Sainte Famille en Inde (✝ 1926)
Saint Maximin
Evêque d'Aix (1er s.)
Bienheureux Nicolas de Gesturi
prêtre capucin (✝ 1958)
Sainte Syre
diocèse de Troyes (3ème s.)
Saint Théodore de Rostov
Premier évêque de Rostov (✝ 1024)
Saint Théophane
(✝ 1588)
Saint Tiridate
(✝ 317)
Sainte Trojécie
sainte du Rouergue (Ve siècle?) (date ?)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint Médard de Noyon

Evêque (✝ 560)

ou Mars.
Disciple de saint Remi, il devint évêque de Vermand, près de Saint-Quentin. Son siège épiscopal ayant été détruit par les invasions barbares, il le transféra à Noyon. En 531, il accueille la reine sainte Radegonde qu'il consacre à Dieu. Il évangélisa la Flandre. Médard de Noyon Tous les traits qu'on rapporte à son sujet sont des actes de bonté. Il donnait de larges aumônes à tous les indigents, y compris les paresseux. Il ne se décida jamais à punir les chapardeurs qui venaient voler le miel de ses ruches, les oeufs de ses poules et les fruits de son verger.
En France, plus de 33 localités se rangent sous sa protection.
Saint Médard est né vers 456 à Salency en Vermandois d'une famille franque de Picardie. Il étudie à Vermand et à Tournai. Remarqué par Alomer, l'évêque de Vermand, ce dernier l'élève au sacerdoce en 489.
Médard devient évêque de Noyon en 530. C'est dans cette ville qu'il accueille la reine Sainte Radegonde et la consacre à Dieu dans des voeux perpétuels. (Diocèse de Beauvais)
Illustration: Statue picarde du XVIe siècle
Saint Médard manifeste une grande compassion pour les plus démunis dès sa plus tendre enfance. On raconte qu'il donna un jour ses habits neufs à un mendiant aveugle presque nu et que lorsqu'on lui demanda ce qu'il avait fait de ses habits, il répondit qu'il avait été touché par la misère de ce pauvre homme et n'avait pu s'empêcher de lui donner ses habits... (diocèse de Soissons, Laon et Saint-Quentin)
Près de Soissons, en 564, saint Médard, évêque du Vermandois. Quand la cité de Saint-Quentin fut ruinée, il transféra son siège dans la ville fortifiée de Noyon, d'où il mit tout son soin à détourner le peuple des superstitions païennes pour le tourner vers la doctrine du Christ.

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager