Jeudi 6 septembre 2018

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saints Augustin, Sanctien et Beata
martyrs (✝ v. 273)
Sainte Bègue d'Egremont
Religieuse ermite en Grande-Bretagne (7ème s.)
Saint Cagnoald
évêque de Laon (✝ v. 632)
Bienheureux Didace et Pascal
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Saint Donatien
et ses compagnons, martyrs à Carthage (✝ 484)
Saint Éleuthère
Abbé à Rome (✝ 590)
Saint Eudoxe
(2ème s.)
Sainte Eve de Dreux
(date ?)
Saints Félix et Augebert
martyrs (7ème s.)
Saint Imbert
ermite du Nivernais (7ème s.)
Sainte Impère
vénérée à Mauprevoir. (date ?)
Bienheureux Libérat de Lauro
prêtre franciscain en Italie (13ème s.)
Saint Magne
abbé en Bavière (7ème s.)
Saint Maxime Sandovitch
Prêtre en Ukraine (✝ 1914)
Bienheureux Michel Czartoryski
prêtre dominicain et martyr à Varsovie (✝ 1944)
Vénérable Olinto Marella
prêtre italien, apôtre de la charité (✝ 1969)
Saint Onésiphore
martyr (1er s.)
Vénérable Uberto Mori
père de famille italien (✝ 1989)
Zacharie, le prophète
prophète (6ème s. av. J.C.)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Bienheureux Bertrand de Garrigues

compagnon de saint Dominique (✝ v. 1230)

Originaire de cette localité dans le Gard, il fut l'un des premiers compagnons de saint Dominique, séduit par la sainteté et le projet de saint Dominique de convertir les cathares par la prière et l'exemple d'une vie de pauvreté. En 1216, le Père des prêcheurs le désigna comme premier prieur du couvent de Toulouse, puis il l'envoya fonder à Paris un couvent au coeur de l'Université qui était alors la première de l'Europe chrétienne. Il fonda plusieurs autres couvents à Montpellier, à Avignon et ailleurs. Après la mort de saint Dominique, il veilla sur les soeurs de Prouille, ces anciennes cathares converties dont la prière soutenait la prédication des frères. Il mourut au cours d'une retraite qu'il prêchait à des cisterciennes dans le Vaucluse où il s'était retiré.
"Originaire de Garrigue, diocèse de Nîmes, Bertrand fut l'un des tout premiers compagnons de saint Dominique. Placé par lui à la tête du couvent de saint Romain de Toulouse, puis envoyé à la fondation du couvent de saint Jacques de Paris, il devint le premier provincial de Provence en 1221.
Il meurt après 1230 au monastère des cisterciennes de Bouchet dont l'église conserve la pierre tombale du bienheureux. Son souvenir y est toujours vivant." (Bienheureux Bertrand de Garrigue, prêtre - diocèse de Valence)
Bertrand de Garrigues naquit près d'Uzès, au village dont il a pris le nom. Il fut le disciple et le compagnon de saint Dominique, fondateur de l'ordre des Frères prêcheurs. clé de voûte de la Crypte de Saint-Gilles, diocèse de Nîmes Son éminente sainteté le rendit cher à Saint Dominique, qui l'employa à la conversion des Albigeois. On cite de lui beaucoup de miracles. Nommé d'abord prieur du premier monastère de l'ordre à Toulouse, il travaille puissamment à l'extension des Frères prêcheurs et devient provincial du midi de la France (Alpes Pyrénées) en 1221. Il meurt en 1230 au monastère des cisterciennes du Bouchet dont l'église conserve la pierre tombale. Les Saints du diocèse de Nîmes -
illustration: clé de voûte de la Crypte de Saint-Gilles 'La liturgie de l'Eglise de Nîmes - Missel lectionnaire'
Commémoraison du bienheureux Bertrand de Garrigues, prêtre, un des premiers disciples de saint Dominique, qui s'efforça de vivre selon l'exemple de son maître et mourut, vers 1230, en l'abbaye cistercienne de Bouchet, près d'Orange.

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager