Dimanche 5 avril 2026

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Albert de Montecorvino
évêque de Montecorvino (✝ 1127)
Bienheureuse Catalina de María Rodriguez
fondatrice des Servantes du Sacré-Coeur de Jésus et des Pauvres (✝ 1896)
Sainte Catherine Thomas
Vierge (✝ 1574)
Vénérable Elisabeth Bruyère
religieuse québécoise (✝ 1876)
Saint Georges
Martyr (✝ 1801)
Saint Gérard de Corbie
Confesseur (✝ 1095)
Vénérable Jesús María Echevarría y Aguirre
évêque mexicain (✝ 1954)
Sainte Julienne de Cornillon
religieuse Augustine (✝ 1258)
Bienheureux Mariano de la Mata
prêtre missionnaire au Brésil (✝ 1983)
Sainte Marie-Crescence
Tertiaire de Saint-François (✝ 1744)
martyrs en Maurétanie
(✝ 459)
martyrs en Perse
cent-vingt martyrs (✝ 344)
Saint Panaghiotis
Martyr (✝ 1820)
Sainte Pherbutha
martyre à Séleucie (✝ v. 342)
Vénérable Rosalie Cadron-Jetté
fondatrice de l'institut de la Miséricorde (✝ 1864)
Saints Théodora et Didyme
Martyrs à Alexandrie en Egypte (✝ 304)
Saintes Théodora et Théopiste
Moniales à Thessalonique (✝ 879)
Saint Vincent Ferrier
Frère dominicain (✝ 1419)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Sainte Irène

Martyre à Thessalonique, avec Agapé et Chiona (✝ 304)

Saintes Irène, Agapé et ChionaCe n'était qu'une jeune fille quand éclata la persécution à Salonique. Comme beaucoup d'autres, elle s'enfuit dans la montagne pour se cacher, mais elle se reprocha cette lâcheté et revint à la maison. C'est là qu'elle fut arrêtée. Le juge lui offrit la vie sauve si elle apostasiait. Elle refusa et fut brûlée vive.
Illustration: Saintes Irène, Agapé et Chiona.
À Thessalonique en Macédoine, l'an 304, sainte Irène, vierge et martyre. Parce qu'elle avait caché les livres saints, malgré l'édit de Dioclétien, et qu'elle refusait de sacrifier aux dieux, le préfet Dulcétius, qui avait déjà fait mourir ses deux sœurs, Agapè et Chionia, donna l'ordre de l'exposer nue au lupanar, puis la fit jeter dans un brasier.

Pâques

Bandeau siteL'année des chrétiens est marquée par un grand nombre de fêtes. Elles rappellent l'essentiel des événements vécus par Jésus. La fête de Pâques est au cœur de la foi chrétienne. Pâques dans la Bible
Dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ. C'est l'occasion pour eux de renouveler leur profession de foi baptismale. C'est la raison pour laquelle les adultes demandant le baptême (les catéchumènes) sont baptisés dans leurs paroisses pendant la veillée pascale. ('Vigile pascale et dimanche de Pâques')
Pâques un événement grave et joyeux, une histoire bouleversante et incroyable, qui nous bouscule et nous interpelle au plus profond de notre vie (de notre humanité) et au plus profond de notre foi. (diocèse de Grenoble-Vienne)
Pâques célèbre la résurrection du Christ le troisième jour après sa mort sur la croix. Cet événement est le cœur même de la foi chrétienne. C'est pourquoi les chrétiens se préparent à la fête de Pâques depuis le début du Carême, et en particulier tout au long de la Semaine Sainte. (diocèse d'Évreux )
La date de Pâques change chaque année. Pourquoi? (diocèse d'Arras)
La fête de Pâques est la fête chrétienne la plus ancienne et la fête centrale de l'année liturgique. Elle célèbre la résurrection du Christ, sa victoire sur la mort qui est l'élément central de la foi chrétienne. En même temps elle nous fait participer à sa résurrection en célébrant notre passage de la mort à la vie. C'est la bonne nouvelle de la victoire de la vie. Pâques est une fête que l'on célèbre dans une joie communicative. "Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie, Alléluia". (site du cybercuré de Nanterre)
La semaine sainte et Pâques (infocatho)
La résurrection du Seigneur - méditation pour la solennité des solennités
Voici près de deux mille ans, la lumière de la Vie Nouvelle a jailli d'un tombeau. Désormais, pour toujours, et dans cet aujourd'hui qui est le nôtre, toutes choses sont remplies de cette lumière, le Ciel, la Terre et les Enfers. (père Jacques Fournier)

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite