Vendredi 5 janvier 2018

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Charles de Saint André Houben
prêtre passionniste (✝ 1893)
Saint Conwoion
abbé de Redon (✝ 868)
Saint Deogratias
Evêque et confesseur à Carthage (✝ 457)
Sainte Emilienne
Tante de saint Grégoire le Grand (6ème s.)
Bienheureux François Peltier, Jacques Ledoyen, Pierre Tessier
prêtres, martyrs de la révolution française (✝ 1794)
Sainte Geneviève Torres Morales
fondatrice de la 'Société Angélique' (✝ 1956)
Saint Gerlac
Ermite à Houthem (✝ v. 1170)
Saint Grégoire d'Akritas
(✝ 820)
Saint Jean Népomucène Neumann
Evêque de Philadelphie (✝ 1860)
Bienheureuse Marcelline Darowska
fondatrice de la Congrégation des Soeurs de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie (✝ 1911)
Bienheureuse Marie Repetto
Soeur de Notre-Dame du Refuge du Mont Calvaire (✝ 1890)
Saint Ménas le Sinaïte
(6ème s.)
Bienheureux Pierre Bonilli
fondateur de l'Institut des Soeurs de la Sainte Famille (✝ 1935)
Bienheureux Roger de Todi
franciscain (✝ 1237)
Saint Romanos le Néomartyr
(✝ 1694)
Sainte Synclétique
moniale en Égypte (4ème s.)
Saint Théodore
Martyr à Cagliari en Sardaigne (✝ 313)
Saint Théoeidos
(✝ 303)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint Edouard le Confesseur

Roi d'Angleterre (✝ 1066)

Il fut le dernier roi à régner sur l'Angleterre avant la conquête de ce pays par les Normands de Guillaume le Conquérant. Il avait horreur du sang versé. Son peuple le chérissait. Aussi éminent par sa piété que par sa générosité, il sut se faire l'ami des petites gens et fut vite l'objet d'un culte populaire, mais il n'était pas fait pour être roi.
Saint Edouard, vitrail au cimetière du Père Lachaise, photo JP Monnier Après bien des querelles pour le pouvoir en Angleterre, la situation n'était pas bien claire. Les Danois avec le roi Canut régnaient sur l'est du pays, la Norvège et le Danemark. Edmond "Côte de Fer" prince d'Angleterre avait été assassiné et sa femme s'était réfugiée en Normandie. Edouard, son demi-frère, revint en Angleterre et y rétablit la couronne par sa sagesse, son humilité et sa compétence. Il cherchait toujours l'entente et la réconciliation là où c'était possible. Les expéditions danoises échouèrent. Le royaume connut une période moins troublée. Il épousa une princesse et vécurent toujours l'un et l'autre dans l'union la plus intime et la plus parfaite. Pourtant les guerres continuaient de se succéder entre Gallois et Anglais, entre les partisans d'Harold et ceux de Malcolm en Ecosse, ce qui n'empêcha pas saint Edouard de légiférer pour son royaume afin d'y établir meilleure justice et plus grande attention aux pauvres. Il résidait à Londres et à Westminster où il fit construire sa cathédrale. Il mourut quelque temps après sa dédicace.
Décédé le 5 janvier 1066, il est aussi fêté le 13 octobre, date à laquelle son corps fut transféré dans le tombeau prévu pour lui (1163).
Voir sur le site (en anglais) de l'abbaye de Westminster.
- vidéo, webTV de la CEF: le pape a offert à la reine Elisabeth en 2014 une reproduction d'un document grâce auquel le culte de Saint Edouard le Confesseur s'est étendu à l'Eglise universelle.

À Londres, en 1066, saint Édouard le Confesseur, roi d'Angleterre, qui fut très aimé de son peuple à cause de sa remarquable charité. Il assura la paix à son royaume et maintint avec soin la communion avec le Siège romain.

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager