Dimanche 4 mars 2018

Bonne Fête !

Autres Fêtes du Jour

Saint Adrien
Fondateur d'un monastère sur l'île de May (✝ 875)
Sainte Anne de Jésus
Carmélite (✝ 1621)
Saint Appien
ermite bénédictin (✝ v. 800)
Saints Basile et ses compagnons martyrs
apôtres de la Crimée (IVe siècle)
Saint Basin
Evêque de Trèves (✝ 700)
Bienheureux Christophe Bales
Martyrisé pour sa fidélité à l'Église romaine (✝ 1590)
Saint Daniel de Moscou
Fondateur du monastère de Danilov (✝ 1303)
Bienheureuse Eulalie Placide Viel
Supérieure des Filles de la Miséricorde (✝ 1877)
Saint Félix de Rhuys
moine (✝ 1038)
Bienheureux Humbert III de Savoie
Comte de Savoie (✝ 1189)
Saint Jean-Antoine Farina
évêque, fondateur de l'Institut des Soeurs de Sainte-Dorothée. (✝ 1888)
Sainte Julienne
Martyre (IIIe siècle)
Saint Léonard
Evêque d'Avranches et confesseur (✝ 630)
Bienheureuse Louise-Elisabeth de Lamoignon
Mère Saint-Louis, Fondatrice des soeurs de la Charité de Saint-Louis (✝ 1825)
Bienheureux Mitslas Bohatkiewicz
Prêtre à Vilnius, fusillé par les nazis (✝ 1942)
Saints Photius, Archélaüs, Quirin et 17 autres martyrs
martyrs en Bithynie (IVe siècle)
Saint Pierre de Cluny
Abbé de Cluny (✝ 1123)
Saint Roméo
pélerin (XIVe siècle)
Bienheureux Zoltan Ludvik Meszlènyi
évêque hongrois et martyr (✝ 1951)

Saints, Saintes et Fêtes du Jour

Saint Casimir

Fils de Casimir IV de Pologne (✝ 1484)

Il est le deuxième des treize enfants du Grand-Duc de Lituanie, devenu roi de Pologne, Kazimierz Jagellon le Grand. Casimir - Kazimieras, Lithuanian Art Museum, VilniusIl a treize ans quand son père lui commande d'aller ceindre la couronne de Hongrie. Mais il devra livrer bataille. Casimir refuse une couronne qu'il lui faudra conquérir dans un bain de sang chrétien. "J'ai en vue", écrit-il alors, "une union de la Hongrie avec la Pologne, mais pas une guerre fratricide". Régent de Pologne en l'absence de son père, prince intelligent et généreux, il accomplit ses fonctions avec conscience et justice. Atteint de tuberculose pulmonaire, il refuse les moyens qu'on lui propose pour sauver sa vie. Il avait fait voeu de chasteté et ses médecins lui proposaient de l'abandonner comme étant le meilleur moyen de guérir: "Plutôt mourir que de commettre le péché." Au milieu d'une cour luxueuse, il sut garder un grand amour des pauvres et de la pauvreté grâce à une vie de prière intense. Il est le patron de la Lituanie, mais la Pologne ne l'oublie pas dans ses prières.
Mémoire de saint Casimir, fils du roi de Pologne, prince que le zèle pour la foi, la chasteté, la pénitence, la bonté envers les pauvres et la dévotion envers l'Eucharistie et la Vierge Marie ont rendu célèbre. Atteint de phtisie, il mourut saintement, à l'âge de vingt-six ans, au château de Grodno, à Vilnius en Lituanie, l'an 1484.

Le prince royal ne peut rien faire de plus noble que de servir le Christ caché dans les pauvres. En ce qui me concerne, je ne veux que servir les plus pauvres d'entre les pauvres.

Saint Casimir en réponse à l'un de ses interlocuteurs

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager